Le Danemark pourrait envoyer des demandeurs d’asile vivre sur des îles désertes…

Le ministre danois de l’immigration envisage d’envoyer des demandeurs d’asile déboutés vivre sur des îles désertes dans les mers scandinaves.

Inger Stojberg est ouverte au projet qui prévoit l’envoi de centaines d’étrangers qui n’ont pas le droit d’asile dans des camps situés dans une ou plusieurs des 300 îles inhabitées appartenant au Danemark.

Il y a un peu moins de 1 000 demandeurs d’asile déboutés au Danemark qui attendent d’être expulsés. Leur sort est une question politique brûlante dans la nation nordique.

Stojberg (…) a déclaré: « Je suis toujours prête à chercher de bonnes idées pour améliorer le contrôle des demandeurs d’asile déboutés.

« C’est aussi une proposition du Parti du peuple danois », a-t-elle déclaré à Berlingske.

Le Parti populaire danois (DPP), d’extrême droite, a présenté cette proposition avant la loi de finances de l’année prochaine. Le DPP soutient le gouvernement au parlement mais n’en fait pas partie.

Stojberg a toutefois averti que même si c’était souhaitable, le plan pourrait ne pas être pratique.

« Il peut y avoir des défis pratiques et juridiques en établissant un centre de sortie dans un endroit très isolé, qui doit être considéré », a-t-elle dit.

Le ministre a également envisagé des difficultés pour expulser rapidement les demandeurs d’asile des îles éloignées. À l’heure actuelle, beaucoup d’entre eux vivent dans une ancienne prison d’État au milieu du continent.

D’autres objections potentielles à la proposition identifiée par Stojberg incluaient le coût de construction et de maintien de l’ordre dans les camps (…)

Source : http://www.ibtimes.co.uk/denmark-could-send-failed-asylum-seekers-live-desert-islands-1650619

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Danemark

%d blogueurs aiment cette page :