L’UE veut rendre obligatoire l’installation illimitée de migrants clandestins en Europe

Alors que la division de l’Europe se s’amplifie chaque semaine sur la question de l’immigration illégale, le parlement européen a cru judicieux de bouleverser la politique migratoire de l’UE en la radicalisant encore davantage à la faveur d’une révision des textes en vigueur. Objectif : inonder le continent de migrants du tiers-monde.

« Une attaque sans précédent » pour Viktor Orban

Vendredi, le Comité pour les Libertés Publiques, la Justice et les Affaires Intérieures a adopté un rapport sur l’amendement de l’Accord de Dublin qui régule la politique d’asile commun de l’UE. Selon ce document, tous les états-membres seraient forcer d’accueillir des migrants clandestins contre leur volonté et celle de leurs peuples.

« Le mousquet n’est pas seulement chargé mais amorcé : bientôt en Europe, un mécanisme permanent et obligatoire d’installation de migrants sera mis en place place, sans aucune limite en termes de chiffres » a dénoncé le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

« Il est vrai que nous sommes enfoncés jusqu’à la ceinture dans cette lutte pour protéger notre portion de souveraineté nationale, mais jusqu’à présent nous avons réussi car nous sommes encore ceux qui décidons qui peut vivre sur le territoire hongrois » a-t-il ajouté. « Mais l’attaque contre notre souveraineté que vient de lancer le parlement européen est la plus brutale de toutes » a-t-il fait valoir.

Un projet d’immigration afro-musulman totale

La proposition du rapport soutenue par le Comité du Parlement européen prévoit plusieurs changements majeurs.

Tout d’abord, l’abolition du principe prévu par le Règlement de Dublin III, à savoir que le premier pays de l’UE dans lequel pénètre un migrant clandestin est responsable de lui. C’est donc vers ce pays que sont renvoyés les clandestins qui s’infiltrent dans d’autres pays de l’UE. Ainsi, la France renvoie vers l’Italie les infiltrés qui franchissent sa frontière et qui proviennent de Libye.

Ce règlement, combattu par l’extrême-gauche de type « no borders » et les organisations de passeurs de clandestins serait donc abandonné.

Ensuite, les préférences des migrants clandestins seraient prises en compte et se verraient proposer quatre pays de destination qui, au moment de leurs démarches, ont reçu le moins d’immigrés illégaux. Un système qui vise à inonder de migrants afro-musulmans l’Europe Centrale, encore ethniquement homogène.

Ce à quoi s’ajoute une accélération du processus de regroupement familial, signe, s’il en était besoin, qu’il s’agit d’une immigration de colonisation et de remplacement.

Au surplus, les états-membres seraient « dans l’obligation » de recevoir des migrants clandestins et ceux qui refuseraient d’accepter le système de répartition obligatoire seraient sanctionner économiquement.

Les eurodéputés du centre-droit (PPE), socialistes, libéraux (ALDE), les écolo-marxistes (Verts) et l’extrême-gauche ont voté à 43 pour face à 16 contre.

La Hongrie fera échouer le « Plan Soros »

Pour être adopté, cet amendement de la législation en vigueur doit être adopté en Conseil Européen, c’est-à-dire par les 28 ministres des états-membres responsables pour le champ d’application concerné.

Le porte-parole du gouvernement hongrois Zoltán Kovács a déclaré que le gouvernement hongrois entendait s’opposer à cette proposition, affirmant que cela revenait à « institutionnaliser l’ouverture des frontières extérieures de l’Union Européenne ». « Ce que le Parlement européen fait, ce n’est rien d’autre que ce que nous appelons le Plan Soros » a-t-il ajouté, faisant référence au plan secret d’invasion de l’Europe voulu par le milliardaire américain d’origine juive George Soros.

Sources: – http://breizatao.com/2017/10/25/lue-veut-rendre-obligatoire-linstallation-illimitee-de-migrants-clandestins-en-europe/

http://www.breitbart.com/london/2017/10/24/soros-plan-orban-eu-attacking-sovereignty-new-asylum-rules/

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Belgique, Union européenne

%d blogueurs aiment cette page :