Grèce : un demandeur d’asile suspecté de liens avec l’Etat islamique inculpé pour « terrorisme »

Un Syrien de 32 ans suspecté de liens avec le groupe jihadiste État islamique (EI), a été inculpé vendredi de « participation à une organisation terroriste », à Alexandroupolis, dans le nord-est de la Grèce, a indiqué une source policière.

L’homme, qui a démenti être membre de l’EI dans des déclarations à la presse, avait été arrêté jeudi après s’être présenté avec sa femme à Alexandroupolis pour renouveler son statut de demandeur d’asile, selon l’agence de presse grecque Ana (semi-officiel).

Selon l’Ana, il était surveillé par la police pour avoir été jugé suspect dès son arrivée en Grèce en juin 2016 via l’île de Leros en mer Egée, quelques mois après la grande vague migratoire de 2015.

Son arrestation a été décidée après que sa femme l’eut accusé de violences conjugales et sur leurs deux enfants, et en outre de soutenir l’EI, a indiqué une source policière.

« Une enquête a été ouverte pour établir l’éventuelle participation du suspect à des actes terroristes hors de la Grèce dans le passé », a indiqué un communiqué de la police.

Les autorités ont perquisitionné le domicile de la famille à Thessalonique –deuxième ville grecque, près d’Alexandroupolis– et trouvé dans le téléphone portable du suspect des éléments semblant accréditer des liens avec l’EI, a indiqué à l’AFP une source policière.

Selon l’Ana, il s’agit notamment de vidéos et photos montrant des captifs exécutés par des membres de l’EI et d’autres violences jihadistes, dont certaines commises par le suspect lui-même (…)

Source : https://www.romandie.com/news/854920.rom

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Grèce

%d blogueurs aiment cette page :