France (vidéo) : un an après 42 % des migrants de Calais ont obtenu l’asile !!! Aucun ne venait de Syrie !!!

L’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) a annoncé vendredi 20 octobre, un an après l’évacuation du bidonville de Calais, que 42 % des migrants ayant demandé l’asile l’ont obtenu. « Plus de 7 400 femmes, hommes et enfants ont été mis à l’abri à l’occasion de cette opération humanitaire » lancée le 24 octobre 2016 et menée pendant trois jours pour orienter les migrants vers des centres d’accueil et d’orientation (CAO), détaille l’organisme.

Au total « 5 466 adultes ont été acheminés dans l’un des 301 CAO » répartis sur le territoire et « 1 952 mineurs non accompagnés ont été orientés » vers des CAO spéciaux, appelés CAOMI.

Parmi les adultes, 58 % étaient soudanais, 25 % afghans, 5 % érythréens et 4 % pakistanais. A 95 % des hommes, ils étaient âgés pour la plupart (85 %) de 18 à 34 ans. Moins de la moitié (46 %) des migrants attendent toujours une décision définitive, selon l’OFII, qui précise que ce décompte ne concerne que les personnes évacuées, et donc pas les personnes qui auraient pu quitter le campement avant le démantèlement de la « jungle ». Enfin, 7 % des migrants ont été déboutés et 5 % étaient dans un autre projet que la demande d’asile (…)

Source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/20/un-an-apres-le-demantelement-du-bidonville-de-calais-42-des-migrants-ont-obtenu-l-asile_5203937_3224.html

L’opinion de civilwarineurope

Mais où sont donc passés les célèbres réfugiés « syriens » ?!!!

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

1 réponse

  1. Ça vaut le coup de lire les commentaires de l’article du Monde, pourtant journal des bobos…

    Un seul et unique sur 15 qui trouve ça bien, et il se fait immédiatement rentrer dedans…

    J’ai l’impression que les dirigeants se font enfumer par les associations immigrationnistes et les activistes gauchistes qui gesticulent à tour de bras et occupent bruyamment le terrain, sans parler de leurs camarades (et complices) journalistes, leur faisant croire que c’est une opinion très populaire dans le pays,voire dominante, mais qu’en réalité ces groupuscules rassemblent les seuls à y être favorables…

    Tiens, ils ont un nom pour « dénoncer » ça (la dénonciation est leur sport favori, comme en 40)… la « lepénisation des esprits » par la « fachosphère », qu’ils disent…

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :