France : pour la sénatrice Samia Ghali « On a des bombes à retardement, on a des enfants que la bête est en train de nourrir »

Samia Ghali, sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône, « déconseille de mettre la police de proximité » dans des quartiers « où le danger est omniprésent », alors qu’Emmanuel Macron doit détailler mercredi sa politique en matière de sécurité.

« On va envoyer une police de proximité aujourd’hui dans des endroits où le danger est omniprésent, quand je parle de danger je mesure mes mots. C’était bien au moment où on avait fait un gros travail sur la sécurité. Aujourd’hui, dans l’état où sont certains quartiers, je déconseille de mettre la police de proximité dans ces quartiers », a déclaré Samia Ghali sur Public Sénat.

La maire des 15ème et 16ème arrondissements de Marseille prône-t-elle toujours un recours à l’armée dans ces quartiers ? « Je reste sur une position très claire. Aujourd’hui on a des quartiers où la délinquance, juvénile d’ailleurs, est de plus en plus forte, à un niveau tel que vous ne pouvez pas l’imaginer (…). Si on reste comme ça, de manière angélique, en pensant qu’on est juste face à de la petite délinquance, de cambriolages, juste de petites agressions, de nuisances de quartier, on se trompe ».

« Je demande des moyens, que ce soit l’armée ou pas », a martelé la sénatrice qui a réclamé dimanche à l’Etat d' »intervenir pour sécuriser nos quartiers », dans un communiqué intitulé « au secours ». « Moi, je la connais la réalité du terrain (…), on a des bombes à retardement, on a des enfants que la bête est en train de nourrir » (…)

Source : http://www.bfmtv.com/politique/samia-ghali-deconseille-la-police-de-proximite-dans-des-quartiers-ou-le-danger-est-omnipresent-1280795.html

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

2 réponses

  1. Effectivement je peux témoigner
    quand vous voyez trois gamins d’une dizaine d’années qui vous interpellent en arabe puis en français pour vous faire un doigt d’honneur tous ça parce que vous les avez regardé en train de parler avec un salafiste qui a stoppé sa voiture dans un rond-point « en plus j’étais loin  »
    et oui il y a des salafistes dans ma commune !!!
    que vont t’ils devenir délinquants ? terroristes ? avec ce genres d’individus l’avenir de notre société risque d’être bien compromit ,il y a de quoi s’inquiéter sérieusement
    déjà avec la montée exponentiel du salafisme de la haine véhiculé par ce mouvement et de la récupération idéologique des jeunes .
    ceci rejoint le désastre évoqué à Marseille.

    J'aime

  2. Le chaos qui s’installe dans nos ville est-il voulu ? je pense que oui je me souviens qu’étant petit je me promenais un soir à la nuit tombante des policiers en voiture se sont arrêtés pour me demander ce que je faisais là et m’ont dit de rentrer chez moi au plus vite, qui oserait aujourd’hui faire ce genre de remarque à un gamin dans une cité ? personne et surtout pas la police, les autorités ont laissé volontairement la situation se dégrader, il est stupide d’attendre de ces mêmes autorités de remettre de l’ordre à une situation qu’elles ont elles mêmes crée

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :