Espagne : le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne, révoque les autorités régionales et dissout le Parlement local

Le chef du gouvernement espagnol a annoncé le 21 octobre l’activation de l’article 155 de la Constitution espagnole, permettant de suspendre l’autonomie de la Catalogne. Celui-ci a annoncé que le gouvernement catalan allait être révoqué.

«Activer l’article 155 n’était ni notre désir, ni notre intention», a déclaré Mariano Rajoy le 21 octobre au cours d’une conférence de presse où il a annoncé la mise en place de mesures visant à suspendre l’autonomie de la Catalogne.

D’après le chef du gouvernement espagnol, ces mesures visent quatre objectifs : le retour à la légalité, le retour à la normalité et au vivre ensemble, permettre la reprise économique et préparer de nouvelles élections régionales.

Parmi les mesures annoncées : révocation du président de la région, du vice-président, des ministres régionaux, et dissolution du Parlement catalan sous six mois.

«Nous ne suspendons pas l’autonomie de la Catalogne, nous destituons les personnes qui ont mises les institutions hors la loi», a-t-il affirmé.

«L’article 155 ne peut être suspendu que par le refus du Sénat de l’approuver», a-t-il conclu.

De nouvelles mesures contenues dans le document transmis aux sénateurs espagnols dans le cadre de l’application de l’article 155 ont été rendues publiques.

Parmi celles-ci se trouvent la mise sous commandement de Madrid de la police catalane (Los Mossos), ainsi que de la télévision publique catalane (TV3) qui s’était fortement engagée en faveur de l’indépendance.

Le gouvernement central souhaite aussi prendre le contrôle de l’économie régionale, des finances et de la collecte des impôts.

Si le Sénat approuve les mesures demandés par Mariano Rajoy dans les jours qui viennent, le parlement catalan continuera d’exercer ses fonctions jusqu’à sa dissolution mais ne pourra pas élire un nouveau président du gouvernement en remplacement de Carles Puigdemont ni voter de nouvelles lois contraires à la constitution et au statut de cette région autonome.

Mariano Rajoy dispose de la majorité absolue au sénat mais s’est assuré de l’appui du parti socialiste (PSOE), principale force d’opposition, et des centristes de Ciudadanos.

Sources : – https://francais.rt.com/international/44813-rajoy-sexprime-sur-article-155-suspension-autonomie-catalogne

https://francais.rt.com/international/44726-fin-ultimatum-pour-independantistes-catalans

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Catalogne, Espagne

%d blogueurs aiment cette page :