Royaume-Uni : plus de 10 personnes arrêtées par jour pour des propos « offensants » sur Internet mais tout dépend du propos offensant !

Les forces de police britannique ont arrêté au moins neuf personnes par jour pour des commentaires en ligne « offensants » l’an passé.

Les chiffres, obtenus par The Times au moyen de la loi sur la liberté d’information, révèlent que 3395 personnes ont été arrêtées en 2016 par 29 forces de polices, au titre de la section 127 de la loi sur les communications de 2003, qui rend illégal de « provoquer » intentionnellement « des gênes, dérangements ou anxiété non nécessaire à quelqu’un d’autre ».

Le chiffre véritable est probablement significativement plus élevé, puisque treize forces de polices ont refusé de fournir l’information demandée, et deux n’ont pas fourni des données utilisables.

Environ la moitié des enquêtes ont été abandonnées avant des poursuites judicaires, ce qui selon les critiques est une indication que les autorités sont excessivement strictes dans leur interprétation des restrictions de la loi sur la liberté d’expression (…)

Le manque apparent de constance dans l’application des restrictions de la liberté d’expression a aussi été une source de contentieux, avec la police Métropolitaine – qui a arrêté 867 personnes en 2016, selon les chiffres du Times – apparaissant réticente à enquêter sur des gens comme Nadia Chan, l’islamiste revendiquée qui avait été révélée avoir fait un certain nombre de remarques profondément racistes contre les Blancs sur les réseaux sociaux après un passage sur la chaîne publique Channel 4 (…)

Des milliers de personnes ont pressé le centre de contact de la Met sur Twitter d’enquêter sur Chan, mais la force n’a pas semblé offrir la moindre réponse public, et les individus qui ont contacté le compte de façon privée affirme qu’ils se sont vu dire que la force n’accepterait aucun rapport à moins que le plaignant ne se rende à un commissariat de police en personne.

De la même façon, les gens qui ont rapporté le modèle métissé transgenre Munroe Bergdorf pour avoir déclaré « la race blanche est la force de la nature la plus violente et oppressive sur Terre » dans une vidéo produite et diffusée par la chaîne publique BBC – une violation apparente des lois contre « l’incitation à la haine raciale » – ont fait face à l’indifférence officielle.

La Met a semblé indiqué qu’elle n’était pas intéressée par une enquête sur Bergdorf dans les réponses en ligne au public, les dirigeant plutôt vers le formulaire de contact pour le régulateur de l’audiovisuel, Ofcom.

Source : – http://www.breitbart.com/london/2017/10/14/british-police-arrest-at-least-3395-people-for-offensive-online-comments-one-year/

APPEL AUX DONS

Nous comptons sur vous ! Si chaque personne qui lit ce message donnait 2 €, cela permettrait à civilwarineurope de continuer à prospérer de nombreuses années.

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :