La Hongrie consulte sa population sur l’immigration musulmane poussée par George Soros

Le gouvernement hongrois a décidé de lancer sa troisième campagne référendum pour demander aux citoyens s’ils veulent accueillir des migrants musulmans, comme le réclament le diabolique hongrois et milliardaire George Soros, et l’Union européenne qui veut amener des millions de migrants musulmans en Europe.

Le gouvernement hongrois essaie d’attirer l’attention des dirigeants européens sur le fait que les peuples d’Europe ne veulent pas être envahis par l’islam, et qu’ils refusent d’accepter les « réfugiés » – ce que d’ailleurs ils ne sont pas tous. Le gouvernement hongrois cible également ses attaques contre les groupes locaux financés par Soros (Human Rights Watch, Open Society, etc).

Dans son questionnaire, la Hongrie demande aux citoyens s’ils acceptent l’arrivée d’un million de migrants par an dans l’UE, y compris en Hongrie.

D’autres questions sont posées – comme la question de savoir si les migrants doivent recevoir des peines criminelles plus indulgentes que les Hongrois, ou s’il existe selon eux des «plans» pour éliminer les langues et la culture européennes en faveur de l’intégration, punissant les pays opposés à l’immigration.

Le Fidesz, parti au pouvoir, utilise également cette consultation pour solliciter l’avis des citoyens sur le «plan Soros» de noyer l’Europe sous le flot migratoire africain.

Le gouvernement de la Hongrie est confronté à des critiques importantes des institutions européennes au sujet de son refus d’être envahi par l’islam. Avant les élections d’avril 2018, cette consultation sert également à attirer l’attention du public sur les problèmes intérieurs urgents, y compris les défis auxquels sont confrontés les systèmes d’éducation et de soins de santé en raison de cette vague migratoire.

Il y a six mois, une consultation nationale sur le thème « Arrêtons Bruxelles» avait déclenché les critiques de la Commission européenne qui est opposée à l’idée que le peuple soit consulté sur son sort et qu’il décide de son futur.

La Commission européenne considère que les valeurs européennes doivent être établies par Bruxelles, et non par les citoyens européens (…)

Source : © Christian Larnet pour Dreuz.info https://www.dreuz.info/2017/09/30/la-hongrie-consulte-sa-population-sur-limmigration-musulmane-poussee-par-george-soros/

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/09/29/hongrie-viktor-orban-denonce-le-plan-soros-contre-lidentite-chretienne-de-leurope/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Hongrie

%d blogueurs aiment cette page :