France : à Pessac un quart de la population serait musulmane !!!

C’est un journaliste du Sud-Ouest qui a révélé ce chiffre. Dans un article intitulé « Pessac : une mosquée au cœur de la ville », Jean-François Renaut indique que « désormais, les environ 15 000 musulmans pessacais possèdent un lieu à eux ».

Si l’auteur de l’article ne donne pas la source de cette information, c’est un chiffre très important, puisque cette ville proche de Bordeaux compte 62 500 habitants, ce qui ferait un total de 24% !

Cet article, par ailleurs très complaisant, ne donne aucune information sur les deux acteurs clefs de ce lieu de culte. Abdourahmane Ridouane (président du Rassemblement des musulmans de Pessac) et l’imam Mohamed Barry.

Pourtant ces deux hommes sont loin d’être des « modérés ». Longtemps actif dans l’UOIF, le nigérien Abdourahmane Ridouane est un admirateur des frères Ramadan et de nombreux islamistes. Pour ce dernier, les musulmans sont victimes de la France et de son gouvernement : « Partout dans les territoires de la République, les musulmans sont confrontés à une véritable obstruction de leur droit à pratiquer leur religion à travers les obstacles qu’ils rencontrent pour pouvoir procéder au sacrifice du mouton ». Sur internet, Abdourahmane Ridouane critique violemment les réformateurs (comme Tahar Ben Jelloun) « Nous devons récuser ses imposteurs en dévoilant publiquement leur double jeu qui consiste à se considérer comme musulmans, et en complotant en même temps contre l’islam dont ils réclament la réforme par procuration de la pensée de leurs maîtres en la matière, les Bernard Henri Levy, Alain Finkielkraut et consorts ».

Mohamed Barry, l’imam de Pessac, a plusieurs fois défrayé la chronique. Selon la radio locale Wit Fm il aurait des propos « inquiétants » lors de ses prêches. Dans une vidéo visible sur Internet et intitulée « Khoutba : sois une bonne épouse », Mohamed Barry donnait ses recommandations aux femmes : « obéir à l’homme, éventuellement se prosterner devant lui, ne pas se plaindre, être pudique en portant le voile, patiente. Si elle sort du domicile conjugal, cela doit être avec le consentement de son mari et en baissant son regard » !

En 2015, une de ses conférences avait même été annulée à Bordeaux. Celui-ci devait se produire avec un autre homme connu pour ses positions islamistes, Hassen Abou Ilyas (photos des deux amis).

Malgré le CV de ces deux hommes, le maire Les Républicains, Franck Raynal, continue de leur afficher sa sympathie. La veille de l’Aïd el kebir, il écrivait au président du Rassemblement des musulmans de Pessac : « Bonjour Abderahman. En cette veille de l’Aïd el kebir, dont je sais toute la valeur pour la communauté musulmane, je tiens à souhaiter à tous les fidèles de votre association une très heureuse fête. Pessac a la chance d’avoir une vie religieuse riche et harmonieuse, faite de tolérance et de respect entre​ fidèles de toutes confessions dans le cadre de notre laïcité républicaine. Vous y contribuez grandement et je vous en remercie sincèrement » !

Sources : – http://www.infos-bordeaux.fr/2017/actualites/pessac-un-quart-de-la-population-serait-musulmane-9404?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=twitter&utm_source=socialnetwork

http://www.sudouest.fr/2017/09/27/la-mosquee-est-en-retrait-mais-aussi-en-avant-3811303-3229.php

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Région bordelaise

%d blogueurs aiment cette page :