Allemagne : pour Merkel les viols des migrants ne sont pas un problème : « Il y avait déjà des viols avant. »

Une Allemande pose une question à Merkel lors de l’émission télévisée pré-électorale :

« Dans notre pays, les conséquences sont facilement reconnaissables. Au-delà de tout politiquement correct, nous pouvons constater que nous avons une augmentation dramatique d’agressions sexuelles. Nous avons des chiffres qui ont grimpé de manière dramatique concernant les viols. Je peux ici aussi vous donner un exemple concret« .

Puis quelqu’un demande, si on peut et la dame répond que non.

A présent, je voudrais lire les chiffres. J’ai ici par exemple la séance datée du 12 septembre 2017 du cabinet du gouvernement de l’État bavarois concernant les chiffres actuels dans lesquels il y a 50% de viols de plus. Les viols causés par l’immigration ont augmenté de 90%, cela vous pouvez volontiers le vérifier. Mais je peux aussi exposer un cas terrible de mon voisinage. Ma question est: Comment comptez-vous remédier à ce déséquilibre, ce déséquilibre démographique, ce changement radical de la structure de la population dans un avenir proche? »

Réponse de Merkel :

« Alors, je crois… (le public applaudit) je dirais quelques éléments. Lorsqu’il s’agit de criminalité, il ne doit pas du tout y avoir de thèmes tabous. Puisque vous avez aussi des chiffres, on en parle et on écrit également sur ce sujet. Lorsque des choses horribles se produisent, c’est suffisamment terrible ainsi. Mais en Allemagne, il y a déjà eu des délits sexuels auparavant, ce qu’on ne doit pas oublier non plus. C’est pourquoi, je voudrais… »

La dame la coupe en lui disant qu’elle ne parle pas de l’augmentation.

Merkel demande : « Je peux? » (elle le dit pendant que l’autre dame parle).

« C’est pourquoi nous poursuivons très attentivement la statistique criminelle. Nous avons ici la constatation que de manière générale ce n’est pas ainsi. Et je voudrais vous dire clairement (le public commence à applaudir) que nous avons des cas simples, épouvantables, qu’entre-temps les auteurs criminels doivent quitter notre pays, nous avons renforcé les lois. Ce dont vous parlez, le grand problème démographique que vous soulignez, je ne le vois pas. Nous avons des situations où les personnes viennent selon la convention des réfugié de Genève. Dans ce cas de figure, nous devons voir comment nous pouvons y arriver. Mais, il y a aussi la possibilité du regroupement familial (…) ».

Source : http://lesobservateurs.ch/2017/09/17/pour-merkel-les-viols-des-migrants-et-lafflux-massif-dhommes-etrangers-ne-sont-pas-un-probleme-il-y-avait-deja-des-viols-avant-video/

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/09/15/allemagne-en-baviere-le-nombre-de-viols-commis-par-des-migrants-a-augmente-de-91-par-rapport-a-2016/

L’opinion de civilwarineurope

Il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir…

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne

2 réponses

  1. On pourrait généraliser: Il y avait des meurtres avant, il y avait des viols avant, etc. Donc, en fait, ce que dit cette infecte communiste, c’est qu’un mal (dans le passé) en justifie un autre (dans le présent).

    La prochaine fois qu’elle se plaindra des néo-nazis, on lui répondra: il y avait des nazis avant.

    J'aime

  2. C’est sur que merkel ne risque rien côté viol !
    Donc en bref, circulez y a rien à voir !!

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :