Allemagne : environ 60 combattants d’un groupe jihadiste syrien ont trouvé refuge dans le pays !!!

(…) citant des sources sécuritaires, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel a révélé, le 2 septembre, qu’environ 60 combattants syriens de la brigade Liwa Owais al-Qarni se trouvent actuellement en Allemagne en tant que réfugiés.

D’abord alliée à l’Armée syrienne libre (ASL), la brigade Liwa Owais al-Qarni a participé à l’émergence de l’État islamique en Irak et au Levant (qui deviendra Daesh), notamment en combattant à ses côtés à Tabqa et à Raqqa. Puis, des divergences étant apparues, certains de ses combattants ont rallié le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda (aujourd’hui appelé Fateh al-Cham).

D’après Der Spiegel, des combattants de cette milice seraient donc arrivés en Allemagne dès 2014. Et ce ne sont pas des enfants de choeur : le groupe Liwa Owais al-Qarni s’est rendu coupable d’exactions contre les civils et les soldats syriens. Seulement, selon les services allemands, 25 ont été identifiés (dont un sera bientôt jugé à Stuttgart pour avoir participé au massacre de 36 policiers). Ce qui veut dire qu’une trentaine sont encore dans la nature.

Aussi, l’Office fédéral de protection de la Constitution (Bundesamt für Verfassungsschutz – BfV, le renseignement intérieur allemand) a mis en place un groupe de travail pour enquêter sur ces combattants du Liwa Owais al-Qarni, dont on ignore s’ils sont venus en Allemagne pour commettre des attentats, se cacher ou faire du prosélytisme.

Source : http://www.opex360.com/2017/09/06/terrorisme-environ-60-combattants-dun-groupe-jihadiste-syrien-ont-trouve-refuge-en-allemagne/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne

1 réponse

  1. Quand les « complotistes » de la « fachosphère » prédisaient qu’il y aurait des terroristes parmi les prétendus « réfugiés » (mais vrais illégaux clandestins indésirables), les journalistes islamophiles benêts les raillaient et prétendaient que c’était des « fantasmes ».

    Comme cette journaliste de France-info qui a sans vergogne caviardé son article initial lorsqu’il s’est avéré qu’il y avait bien des terroristes du Bataclan et d’ailleurs qui étaient passés parmi les « migrants », et s’est avisée qu’elle passait pour une conne…

    Où est la sottise? Et la malhonnêteté?

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :