France : un rapport dénonce l’échec de l’enseignement du français aux migrants. « Même ceux qui n’ont pas le niveau requis en français obtiennent des papiers. »

Selon un document que s’est procuré Le Figaro, même ceux qui n’ont pas le niveau requis en français obtiennent des papiers.

«La formation linguistique et civique obligatoire pour les étrangers primo-arrivants en France est un échec complet!» Le sénateur Les Républicains (LR) des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi, qui publie son deuxième rapport parlementaire sur le sujet, est catégorique. En 60 pages d’une analyse très documentée que Le Figaro a pu consulter, cet élu connu pour son franc-parler brosse un tableau peu amène du «contrat d’intégration républicaine» qui a remplacé en 2016 le «contrat d’accueil et d’intégration» créé sous Nicolas Sarkozy, en 2007.

«On a inventé une formation alibi qui se retourne contre l’impératif d’une intégration réussie» (…)

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/09/05/01016-20170905ARTFIG00275-un-rapport-denonce-l-echec-de-l-enseignement-du-francais-aux-migrants.php

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

3 réponses

  1. Tu parles….la copine de mon frangin une polonaise (parlant parfaitement français) qui a fait toutes ses études en France (donc payée par la France pendant plus de 10 ans ) et qui a décrochée un diplôme de master 2 avec un boulot à la clé ben…on lui a refusé 3 fois sa la nationalité Française…!

    Il a fallu plusieurs courriers de plainte au ministre avec une menace de balancer l’affaire aux médias pour qu’enfin on lui accorde.

    Pire quand elle allez au « scéance pour prêter serment » en effet plus de la moitié ne parlaient pas Français les 3/4 ne savaient pas écrire Français et ne connaissaient meme pas la marseillaise…et pourtant au bout du compte ils ont décroché leur nationalité… Pas une aberration ?
    on refuse de nationalisé alors qu’on gaspille des tunes pour une formation en France et on refuserait de les garder ? bref plus facile d’être musulman qu’européen de confession chrétienne semble t il!
    un comble de la connerie.

    J'aime

  2. N’oubliez pas c’est une « chance » pour l’europe tous ces migrants avec leurs diplômes d’ingénieurs, médecins, avocats, architectes et j’en passe, Whaaaa ha ha ha ha.

    J'aime

  3. «On a inventé une formation alibi qui se retourne contre l’impératif d’une intégration réussie»

    Tout est dans le mot « alibi » : c’était bien de cela qu’il s’agissait dès le départ. Il n’a jamais été question de leur refuser la nationalité, seulement de trouver un prétexte pour la leur donner sans conditions.

    Une fumisterie de plus de la part de nos gouvernants, qui ont décidément décidé de nous livrer pieds et poings liés (et bouche bâillonnée par la répression et la censure) à l’islam.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :