Espagne : Bilbao, le Calais des migrants Albanais pour gagner le Royaume Uni

Voici une information peu relayée par la presse française. Mais que nos confrères britanniques du Sun et du Daily Mail ont évoquée (…). La police basque est de plus en plus sollicitée pour appréhender des migrants qui tentent d’embarquer au port de Bilbao à destination de l’Angleterre.

Il semble bien que, depuis la fermeture de la jungle de Calais, Bilbao fasse office de solution de repli pour les candidats au passage vers le Royaume-Uni.

Pour l’année 2017, les policiers ont déjà arrêté 1 765 personnes ayant tenté de gagner le territoire anglais via les navires de fret et les ferries (navires à passagers). Un nombre d’autant plus inquiétant qu’il est cinq fois plus élevé que le total de l’année 2016. Et ne comprend évidemment pas tous ceux qui ont échappé à une interpellation.

La compagnie Bretonne Brittany Ferries fait partie de ces armements touchés en premier lieu puisque sa liaison maritime entre Bilbao et Portsmouth est particulièrement prisée par les migrants. Ses navires rallient donc trois fois par semaine Bilbao à Portsmouth. Une liaison fret entre le port basque et Poole est également assurée deux fois par semaine. Les migrants tentent de se cacher dans les remorques des camions mais aussi parfois dans les conteneurs de marchandises embarqués depuis le terminal.

Ces pratiques illégales ont aussi un coup pour les armateurs puisqu’ ils sont condamnés par le Royaume-Uni à payer une amende pour chaque passager clandestin qui atteint son territoire. De plus, les frais d’avion pour le retour en Espagne sont aussi à la charge de la compagnie maritime.

D’autre part, le quotidien espagnol El Pais rapporte qu’une centaine de migrants vit dans des tentes à proximité du terminal de Bilbao.

Autre information, les migrants en question sont principalement des albanais. Ils se démarquent des autres réfugiés (syriens, afghans, irakiens) stationnés à proximité par davantage de moyens financiers et une organisation différente.

Conséquence directe de ces arrivées, la criminalité des gangs albanais du Royaume-Uni est jugée de plus en plus préoccupante par la NCA (l’Agence Nationale du Crime au Royaume-Uni).

Elle déclare même dans un rapport que « les gangs criminels albanais ont une influence majeure au sein du crime organisé au Royaume-Uni et ont un contrôle considérable sur le marché britannique du trafic de drogue, avec un impact particulier et une influence de haut niveau sur le marché de la cocaïne ».

Un rapport qui risque de faire grincer des dents ceux qui ne voient pas de lien entre immigration et délinquance.

Sources : – https://www.breizh-info.com/2017/08/30/76605/angleterre-migrants-ferries-albanais

https://www.thesun.co.uk/news/4337326/police-stop-migrants-in-ferries-to-uk-from-spain/

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4827244/Migrants-caught-trying-reach-Britain-ferries.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Espagne, Pays Basque

%d blogueurs aiment cette page :