Ukraine : la nouvelle trêve est déjà violée

Malgré l’entrée en vigueur d’une nouvelle trêve aujourd’hui 25 août à minuit, et la rencontre qui a eu lieu entre Kurt Volker (représentant américain en Ukraine) et Vladislav Sourkov (conseiller de Vladimir Poutine) le 21 août, la paix ne se profile toujours pas à l’horizon pour le Donbass. Les optimistes s’étaient réjouis de cette rencontre entre Volker et Sourkov, les discours positifs à l’issue de cette rencontre ayant laissé supposer que cela aboutirait à quelque chose de constructif.

Mais pour ceux qui avaient analysé un tant soit peu qui est Volker (les réalistes), et ses positions sur ce dossier, le nouvel échec qu’est cette énième trêve n’a rien d’étonnant. Même après sa rencontre avec Sourkov, ce monsieur déclarait pour la chaîne TV russe Docht, que la Russie devait retirer ses troupes du Donbass, alors qu’elles n’y sont pas…

En entretenant ainsi la rhétorique délirante de Kiev sur l’agression russe imaginaire, M. Volker encourage l’Ukraine dans son délire russophobe, et son attitude belliqueuse. Le défilé hier de troupes de l’OTAN (entre autre américaines, britanniques, canadiennes et polonaises), et la présence de James Mattis (Secrétaire américain de la Défense) pour le jour de l’indépendance de l’Ukraine, indiquent clairement que l’Ukraine n’est plus qu’une colonie américaine, que les États-Unis veulent envoyer au charbon contre la Russie.

Les déclarations de Mattis sont d’ailleurs tout aussi délirantes que celles de Volker sur le fait que la Russie aurait accepté de retirer ses troupes et de respecter le cessez-le-feu dans le Donbass. Et ce alors que la Russie n’est que garante des accords de Minsk et non partie prenante, et que la Russie a toujours dit et redit ce qui est un fait : les troupes russes ne sont pas présentes dans le Donbass. D’ailleurs en plus de trois ans de conflit, les États-Unis n’ont jamais apporté la preuve du contraire. On voit donc mal comment la Russie pourrait annoncer retirer des troupes qui ne se trouvent pas dans le Donbass !!!

La déclaration de Mattis sur les 175 millions de dollars d’aide militaire que les États-Unis veulent fournir à l’Ukraine, et le fait qu’il promette de pousser le gouvernement américain à fournir des armes létales à Kiev, a encouragé Porochenko à tenir un nouveau discours belliqueux promettant de repousser l’agresseur si ce dernier tentait une offensive. Sauf que le seul agresseur dans le Donbass qui tente des offensives, et qui se fait repousser, c’est l’armée ukrainienne.

Ce qui a eu lieu hier à Kiev est un très mauvais signal envoyé par les États-Unis à l’Ukraine. Au lieu de freiner Kiev, Washington l’encourage dans son délire agressif. Faisant craindre à beaucoup une reprise rapide des hostilités dans le Donbass.

D’ailleurs la nouvelle trêve n’a même pas tenu une journée. Sur les 37 violations du cessez-le-feu commises par l’armée ukrainienne durant les dernières 24 h contre la République Populaire de Donetsk (RPD), cinq bombardements ont eu lieu cette nuit après minuit, et ont été enregistré par les observateurs du Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu (CCCC). Ces tirs ont été menés, entre autre, avec des mortiers de 82 mm, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères.

La précédente trêve n’était guère mieux respectée. Le bilan des victimes en RPD pendant la « trêve du pain » (du 24 juin au 24 août) est sanglant : 31 morts dont cinq civils, et 41 blessés dont 21 civils. Le bilan en terme de destructions est tout aussi mauvais avec 161 habitations endommagées ou détruites. Sans même parler du nombre de projectiles tirés : 900 obus d’artillerie de 122 mm et 152 mm, et 8 000 obus de mortier et roquettes.

Juste avant l’entrée en vigueur de la nouvelle trêve, l’armée ukrainienne, fidèle à ses mauvaises habitudes, a lourdement bombardé la périphérie de Donetsk, Yassinovataya, et Dokouchaevsk, avec de l’artillerie lourde, des chars d’assaut, des mortiers de 120 mm et des lance-grenades. Les soldats ukrainiens ont chanté l’hymen ukrainien pendant qu’ils tiraient sur la périphérie de Yassinovataya (…)

Pour le chef de la RPD, l’Ukraine déclenchera les hostilités dans le Donbass dès qu’elle recevra des armes létales de la part des États-Unis de manière officielle. Comme la Géorgie en 2008, l’Ukraine est prête à relancer la guerre en se croyant soutenue et protégée par l’OTAN et les États-Unis.

L’Ukraine ferait pourtant bien de se souvenir et de méditer sur cette citation souvent reprise par les autorités de la RPD, et qui est issue de l’histoire de la Russie (dont le Donbass et une bonne partie de l’Ukraine ont fait partie à l’époque impériale) : « Celui qui vient chez nous l’épée à la main, périra par l’épée ».

Christelle Néant

Source : https://dnipress.com/fr/posts/a-peine-entree-en-vigueur-la-nouvelle-treve-est-violee-par-les-fau-et-kiev-veut-negocier-seule-pour-resoudre-le-conflit-du/

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/08/25/video-des-soldats-de-lotan-defilent-a-kiev-pour-celebrer-le-jour-de-lindependance-de-lukraine/

—————

L’armée ukrainienne et les rebelles prorusses s’accusaient mutuellement vendredi d’avoir violé le dernier cessez-le-feu en date dans l’est de l’Ukraine, instauré à partir de minuit en vue de la rentrée scolaire.

« Un soldat de la République populaire de Donetsk (autoproclamée, ndlr) a été tué par un sniper ukrainien, devenant la première victime » depuis l’instauration de la dernière trêve, a indiqué l’agence de presse officielle des séparatistes.

L’armée ukrainienne a pour sa part affirmé que le cessez-le-feu avait été violé à peine deux minutes après son instauration à minuit, par des tirs rebelles sur le village de Talakivka dans la région de Donetsk.

Un soldat ukrainien a également succombé vendredi peu après minuit à des blessures reçues plus tôt dans la semaine, avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, a indiqué la même source (…)

Source : https://www.romandie.com/news/826761.rom

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Donetsk, Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :