Rappel 18 février 2017 : 160.000 manifestants à Barcelone pour l’accueil des réfugiés en Espagne « Chez nous c’est chez vous »

Quelque 160.000 personnes ont participé samedi à une manifestation à Barcelone pour réclamer que l’Espagne accueille « dès maintenant » des milliers de réfugiés comme elle s’y était engagée en 2015, selon une estimation de la police municipale.

La maire de gauche de la deuxième ville d’Espagne, Ada Colau, avait appelé les manifestants à « emplir les rues » pour cette marche intitulée « nous voulons accueillir » (« volem acollir », en catalan).

Ils étaient nombreux à porter sur eux la pancarte « plus d’excuses, accueillons maintenant ». Le défilé était organisé par la plateforme « Chez nous c’est chez vous » (« Casa nostra casa vostra », en catalan).

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2017/08/18/rappel-160000-manifestants-a-barcelone-pour-laccueil-des-refugies-en-espagne-chez-nous-cest-chez-vous/

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/18/97001-20170218FILWWW00139-160000-manifestants-a-barcelone-pour-l-accueil-des-refugies-en-espagne.php

L’opinion de civilwarineurope

C’était il y a six mois jour pour jour. Comme quoi la soumission ne protège de rien…

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/02/19/espagne-160-000-manifestants-a-barcelone-pour-laccueil-des-clandestins-dans-le-pays/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Catalogne, Espagne

1 réponse

  1. Il faudra encore bien des attentats et des morts avant que ces humanistes naïfs et bêtes ne comprennent. Probablement qu’on en arrivera aux voitures piégées qui creusent des cratères là où elles explosent et qui soufflent un ou deux bâtiments, tuant des dizaines, voire des centaines, de personnes. Comme en Irak ou en Syrie.
    Des rivières de sang et des atrocités semblent avoir plus de pouvoir de persuasion que des arguments et des faits (en particulier, les faits de l’histoire de l’islam et le fait que l’islam a toujours été un vecteur de guerre civile ou intestine).

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :