Al-Qaïda dans la péninsule arabique menace le transport ferroviaire en France et au Royaume Uni

Dans un entretien donné au Journal du Dimanche (édition du 6 août), le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait indiqué que la « menace terroriste restait très élevée » avant d’évoquer le cas des jihadistes de l’État islamique (EI) de retour en France (les returnees). « Nous en sommes à 217 personnes majeures et 54 mineures », avait-il précisé.

Mais le ministre a cité d’autres menaces, comme celle d’individus susceptibles « d’être téléguidés depuis l’étranger, notamment par al-Qaïda ». Seulement, M. Collomb n’alla pas plus loin sur ce point (…)

Dans son 17e numéro, Inspire appelle ses lecteurs à s’en prendre au transport ferroviaire aux États-Unis et en Europe, plus particulièrement en France et au Royaume-Uni. Trois modes opératoires y sont détaillés : l’attaque à l’intérieur d’un train (très probablement inspirée par celle, avortée, du Thalys, en août 2015), l’assaut d’une gare et le déraillement d’une locomotive.

Mais c’est surtout sur le troisième mode opératoire qu’insiste AQPA, en fournissant aux lecteurs d’Inspire des intructions pour construire un dispositif permettant de faire dérailler un train et similaire à « l’outil industriel » utilisé par les personnels technique des compagnies ferroviaires, l’idée étant de semer la confusion au sein des services de sécurité.

La branche yéménite voit dans le déraillement des trains plusieurs avantages. En premier lieu, une telle opération ne « nécessite pas le martyr » et elle peut donc être répétée. Ensuite, en raison de leur étendue, les réseaux ferroviaires sont difficiles à surveiller et à protéger. Mais surtout, cela aurait des conséquences économiques, comme cela fut le cas pour le transport aérien après les attentats du 11 septembre 2001.

« Il est temps que nous inculquions la peur et les contraignons à imposer des mesures de sécurité strictes aux trains comme ils l’ont fait avec leur transport aérien », fait valoir AQPA. « Nous devons menacer davantage les vulnérabilités de leur sécurité. Et quand ils dépensent des millions de dollars pour en traiter une, nous devons être prêts pour nous attaquer à une autre », ajoute l’organisation terroriste (…)

Source : http://www.opex360.com/2017/08/16/al-qaida-dans-la-peninsule-arabique-menace-le-transport-ferroviaire-americain-et-europeen/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :