France : des extrémistes affrontent la police à Bure sur la question de l’enfouissement de déchets nucléaires

Des incidents ont éclaté à Bure (Meuse) en marge d’une manifestation contre le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires. La gendarmerie a fait usage d’un canon à eau et de gaz lacrymogènes contre une partie des 300 à 1 000 manifestants.

«Nous avons une dizaine de blessés, dont l’un a un pied très abîmé, et un autre une grave brûlure à la joue», a affirmé à l’AFP l’un des militants s’exprimant au nom du collectif des opposants à Cigéo, se faisant appeler Michel. Selon lui, un millier de personnes au total ont pris part à la manifestation du 15 août contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, dans la Meuse.

La préfecture du département, de son côté, a précisé que deux gendarmes mobiles avaient été blessés par un «engin artisanal lancé par les opposants». Un peu plus tôt, elle avait indiqué que l’un des gendarmes blessés souffrait d’un «trauma sonore».

On dénombrerait trois blessés dans les rangs des manifestants (l’un à la cheville, un autre au menton et le troisième aux côtes), selon le compte-rendu de leurs appels aux pompiers transmis par la préfecture.

Les autorités ont dénombré 300 manifestants, dont la majorité étaient «casqués, cagoulés, vêtus de noir et armés de pierres, bâtons, boucliers». Toujours selon la préfecture, les opposants ont jeté des pierres sur des gendarmes «pré-positionnés à titre préventif», avant de leur lancer un peu plus tard des cocktails Molotov.

«On ne souhaitait pas l’affrontement, mais il y a eu effectivement des affrontements avec la gendarmerie, parce qu’elle nous a empêchés de manifester où on le souhaitait», a souligné Michel.

Le projet Cigéo, objet d’une guérilla juridique entre l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) et ses opposants, vise à enfouir à 500 mètres sous terre les déchets nucléaires les plus radioactifs ou à vie longue du parc français (…)

Source : https://francais.rt.com/france/42055-bure-affrontement-entre-gendarmes-opposants-projet-enfuissement-dechets-nucleaires

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Lorraine

%d blogueurs aiment cette page :