France : le camp d’été «décolonial» interdit aux Blancs s’apprête à ouvrir pour sa deuxième édition

Alors qu’en 2016, la première édition du camp d’été réservé aux personnes «racisées» (c’est-à-dire non blanches) avait déjà créé la polémique, les organisateurs prévoient une nouvelle édition, le week-end du 12 août (…)

Cette année, les organisatrices, les militantes Fania Noël et Sihame Assbague, disent attendre 220 participants pour ce rassemblement de quatre jours dans un lieu tenu secret, du samedi 12 au mercredi 16 août. Une cagnotte a été créée en ligne pour les dépenses qu’implique le projet.

Parmi les médias, seul Médiapart est autorisé à couvrir la rencontre. Mais là aussi, à une condition : les journalistes ne doivent pas être blancs, c’était du moins le cas pour l’édition précédente. Contactée par RT en juin 2016, l’une des organisatrices de la rencontre avait en effet précisé que les journalistes qui souhaitaient couvrir celle-ci devaient «être également impactés par le racisme d’Etat» (…)

Source : https://francais.rt.com/france/41881-camp-dete-decolonial-interdit-blancs-edition-2017

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

3 réponses

  1. «les journalistes qui couvrent l’événement doivent être également impactés par le racisme d’Etat».

    Condition absolument nécessaire pour une couverture impartiale et sans biais, j’imagine?

    Comme aux grandes époques de liberté de la presse, quand seuls des sympathisants nazis pouvaient visiter les camps de concentration, ou des «camarades» dûment encartés visiter les «paradis socialistes» pour rendre compte objectivement de la liesse qui y régnait…

    Ce qui est dingue, ce n’est pas que ces fascistes et racistes se comportent ainsi, ils sont fidèles à leur mode de fonctionnement. Ce qui est dingue, c’est qu’il y ait tant de journalistes assez crétins pour ne pas s’en rendre compte et reprendre à leur compte ces discours débiles.

    J'aime

  2. C’est très bien et cela devrait être encouragé.
    Ainsi les choses seront parfaitement claires, car certains blancs ont encore de la peine à comprendre que le multiculturalisme, c’est une rêverie de gens qui se sont convaincus que les races n’existent pas ou n’ont aucune incidence majeure sur la conduite de nos vies et le gouvernement de nos communautés.

    J'aime

  3. Racisme anti-blancs, Allo les médias!! y a quelqu’un!!

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :