(Vidéo) Sur la télévision ukrainienne proposer la déportation des ukrainiens de culture russe est permis

Les pratiques en vigueur en Europe autorisent les autorités ukrainiennes à déporter des millions de détenteurs du passeport au trident [ndlr passeport ukrainien] qui « attendent Poutine ». Cela a été déclaré sur le plateau de la 5e chaîne ukrainienne par le présentateur Vitaly Gaïdoukevitch.

« Que faire des citoyens d’Ukraine qui ne méritent pas d’être citoyens de l’Ukraine ? Ils détestent ce pays. Alors peut-être que nous devons, comme dans les états Baltes, les priver de la totalité des droits civiques, c’est-à-dire de les dégrader via les droits civiques [note de la traductrice : dans les pays Baltes les Russes ethniques n’ont le plus souvent même pas la citoyenneté du pays où ils sont nés et ont vécu toute leur vie] ? Ok, vous pouvez vivre, mais vous n’avez pas le droit de voter. Vous détestez l’Ukraine, vous attendez Poutine. Nous ne pouvons pas les priver de leur citoyenneté de par la constitution, bien qu’en Tchécoslovaquie dans les années 1945-1948, trois millions de personnes ont été expulsées du pays pour avoir facilité l’occupation. Ils ont amené la guerre dans ce pays, et c’est la bonne logique, » a-t-il ainsi déclaré.

Néanmoins, Gaïdoukevitch a ensuite immédiatement admis qu’actuellement la déportation de masse de Russes ethniques depuis l’Ukraine n’était pas encore mise en œuvre, mais qu’il fallait penser à intensifier la répression contre eux.

« Du point de vue politique, nous ne pouvons pas faire ça, mais d’une manière ou d’une autre nous devons réagir fortement envers ces personnes qui sont la cinquième colonne au cœur du pays, » a déclaré le présentateur (ou plutôt devrait-on dire propagandiste à ce stade) de la chaîne de télévision de Petro Porochenko.

Chaîne Porochenko TV : « Nous devons déporter des millions de Poutinistes »

Commentaire de la traductrice : De tels propos sont tenus régulièrement sur les chaînes de télévision ukrainiennes. Sans engendrer la moindre critique ou remarque des ONG de défense des droits de l’homme, autrement plus promptes à réagir dans d’autres circonstances, ni des gouvernements européens.

Si de tels propos étaient tenus en Europe en remplaçant le mot Russes par Juifs ou Musulmans ce serait le scandale assuré, avec dépôt de plainte, démission du présentateur et j’en passe. Mais dans le cas de l’Ukraine, comme dans le cas des pays Baltes d’ailleurs (qui font partie de l’UE je le rappelle), de telles pratiques discriminatoires sont ouvertement tolérées et personne n’y trouve rien à redire.

Les propos de ce présentateur sont d’une similarité frappante avec les propos qui étaient tenus contre les Juifs en Allemagne avant que ne soit mis en place les lois de Nuremberg, puis le programme de déportation et d’élimination. À quand une étoile de couleur sur les vêtements des Russes ethniques d’Ukraine ? Et surtout jusqu’à quand l’UE va continuer de soutenir ce mauvais remake du nazisme sauce ukrainienne, tout en se drapant dans les droits de l’homme pour couvrir ses crimes ?

Christelle Néant

Sources : – https://dnipress.com/fr/posts/les-russes-ethniques-dukraine-devraient-etre-deportes-ou-au-moins-perdre-le-droit-de-vote-porochenko-tv/

http://www.politnavigator.net/telekanal-poroshenko-nuzhno-deportirovat-milliony-zhdushhikh-putina.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :