L’Ukraine profite des discussions à Minsk pour intensifier les bombardements sur le Donbass et tenter de nouvelles attaques

Fidèle à ses mauvaises habitudes, l’Ukraine a de nouveau profité des discussions des groupes de contact à Minsk pour intensifier les bombardements sur la République Populaire de Donetsk (RPD), et même tenter de percer les lignes de défense de la république.

Alors que depuis près d’une semaine la hausse des bombardements est devenue perceptible malgré la fameuse trêve du pain qui est censée être toujours en vigueur, les dernières 24 h ont été marquées par une hausse brutale du nombre de violations du cessez-le-feu et du nombre d’obus d’un calibre interdit par les accords de Minsk tirés par l’armée ukrainienne sur la RPD.

Au cours des 77 violations du cessez-le-feu commises par l’armée ukrainienne durant les dernières 24 h, c’est 372 obus de mortier (82 mm et 120 mm) et de chars d’assaut qui ont été tiré par les FAU, dont 326 rien que pour la périphérie de Donetsk.

Sur les 46 obus de mortier qui ont frappé le Sud de la RPD, 38 l’ont été sur la seule localité de Leninskoye, lors d’un bombardement intensif qui a duré pas moins d’une heure et demie, hier soir.

À cause de ces bombardements et des tirs de snipers ukrainiens, deux soldats de la République Populaire de Donetsk ont été grièvement blessés, et trois maisons ont été endommagées ou détruites.

Hier soir, profitant de l’obscurité, deux groupes de subversion et de reconnaissance ukrainiens, regroupant 26 hommes au total, ont tenté de franchir les lignes de défense près de Vodyanoye et de pénétrer sur le territoire de la RPD.

Mais là aussi, fidèles à leurs mauvaises habitudes, les soldats ukrainiens ont tenté de traverser leur propre champ de mines sans savoir précisément où celles-ci se trouvaient (l’armée ukrainienne ne tenant pas à jour de cartes de leurs champs de mines).

Le résultat était bien sûr prévisible (ils ont marché sur des mines), et ce fut un véritable carnage dans les rangs de ces deux groupes avec trois morts et sept blessés. Bien entendu le bruit a compromis leur tentative d’infiltration discrète, et ils ont dû battre en retraite, sous des tirs de couverture nourris de la 59e brigade des FAU (tirs de véhicules de combat d’infanterie et d’armes légères) (…)

Source : https://dnipress.com/fr/posts/lukraine-profite-une-fois-de-plus-des-discussions-a-minsk-pour-intensifier-les-bombardements-sur-le-donbass-et-tenter-de/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Donetsk, Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :