Suisse : un Afghan, accueilli en tant que réfugié, sera expulsé suite à ses nombreuses violences

Christian Hofer : Encore faut-il que « qu’il ne risque rien là-bas » pour le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) alors que cette racaille impose sa violence chez nous. La sécurité des criminels avant celle de la population autochtone alors que Sommaruga nous promet l’expulsion pour les gens qui compromettent notre sécurité.

Il serait d’ailleurs intéressant de savoir comment cet individu a remboursé ses victimes ou si c’est encore notre administration qui l’a fait à sa place.

Quant à l’expulsion elle-même, rien n’est joué puisque seule une expulsion sur deux aboutit.

**********

Un Afghan de 27 ans se voit ordonner un renvoi en Afghanistan, alors qu’il vit en Suisse depuis l’âge de deux ans et qu’il ne connaît pas son pays d’origine. Après avoir multiplié les violences physiques et les condamnations en justice, il présente toujours un risque de récidive (…)

La famille a obtenu l’asile et s’est établie dans le canton de Fribourg.

Lorsqu’il était encore mineur, le jeune Afghan a fait l’objet de trois condamnations pénales, notamment pour des violences physiques.

Celles-ci se sont poursuivies à l’âge adulte (…)

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2017/08/02/suisse-un-afghan-accueilli-en-tant-que-refugie-sera-expulse-suite-a-ses-nombreuses-violences/

http://www.lematin.ch/suisse/25-ans-suisse-afghan-renvoye/story/15197442

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Suisse, Suisse alémanique

2 réponses

  1. Incroyable un pays donne l’hospitalité c’est à dire la sécurité mais aussi logé, nourri, habillé, enfin toute l’aide sociale possible et ce triste individu n’est même pas reconnaissant envers ce pays qui a aidé ses parents et lui-même, on rêve.

    J'aime

  2. L’Afghanistan, source de nos plus grandes chances! (…)

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :