Suisse : l’aide sociale voulait engager un islamiste pour la prise en charge des réfugiés. Son complice avait déjà radicalisé un Tchétchène dans une prison

L’islamiste M. Osamah qui se trouve dans un fauteuil roulant vit à nouveau dans la région de Schaffhouse (Nd Christian Hofer : En clair, la Suisse finance les soins très coûteux, la nourriture et le logement d’un terroriste).

Le service social de la ville a eu l’idée d’engager le terroriste pour la prise en charge des réfugiés en raison de ses bonnes connaissances en arabe et en allemand. Ceci a pu encore être évité.

Son complice Mohammed A. avait radicalisé un jeune Tchétchène dans la prison de Zurich Pöschwies, apparemment sous les yeux des gardiens. Lui aussi est à nouveau libre (…)

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2017/07/28/suisse-laide-sociale-voudrait-engager-un-islamiste-pour-la-prise-en-charge-des-refugies-son-complice-avait-deja-radicalise-un-tchetchene-dans-une-prison-suisse/

https://mobile2.tagesanzeiger.ch/articles/59778f4aab5c377fea000001

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Suisse, Suisse alémanique

2 réponses

  1. La Suisse s’achemine lentement sur le chemin de la Suède. Ce n’est qu’une question de temps.

    J'aime

  2. La Suisse, un des pays les plus politiquement naïfs – hormis la Suède gouvernée par des féministes – au monde. Cet aveuglement lui coûtera très cher. En fait, cela frise carrément la bêtise.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :