Allemagne : le débat sur les réfugiés repart après l’attentat islamiste de Hambourg

La polémique sur l’accueil des réfugiés en Allemagne redémarre après l’agression au couteau commise vendredi dans une rue commerçante de Hambourg par un demandeur d’asile débouté, un acte qualifié d’attentat par les autorités locales.

Le bilan s’établit à un mort, un homme de 50 ans poignardé dans un supermarché, et six blessés, cinq hommes et une femme, dont certains grièvement.

Alors que la police et le ministre de l’Intérieur de la ville-Etat hanséatique doivent faire le point sur l’enquête et les motivations précises de l’assaillant lors d’une conférence de presse à 12H00 (10H00 GMT), les dommages politiques collatéraux sont déjà visibles.

Le maire de Hambourg, Olaf Scholz, a révélé en effet que l’auteur de ce qu’il a dénonce comme un « attentat odieux » était un demandeur d’asile débouté. Mais qui n’avait pu être reconduit à la frontière faute de documents en règle.

« Ce qui me rend encore plus en colère est que l’auteur est manifestement quelqu’un qui cherchait refuge en Allemagne et qui a détourné sa haine contre nous », a-t-il dit vendredi soir.

« Il s’agit manifestement d’un étranger en instance de départ mais qui ne pouvait pas être expulsé parce qu’il n’avait pas de documents d’identité », a-t-il regretté (…)

En perte de vitesse depuis des mois, la droite nationaliste allemande de l’AfD, qui dénonce l’arrivée de migrants musulmans dans le pays, s’est engouffrée dans la brèche après Hambourg.

Une de ses responsables, Beatrix von Storch, a estimé que l’attaque « était liée à l’islam ». « Essayez enfin de comprendre », a-t-elle twitté à l’adresse d’Angela Merkel.

L’auteur de l’agression de Hambourg est un homme de 26 ans originaire des Emirats arabes unis. Il viviait dans un foyer de migrants de Hambourg, qui a été perquisitionné vendredi soir par la police.

Selon les médias allemands, il était connu des autorités pour ses liens avec les milieux islamistes (…)

Source : https://www.romandie.com/news/819355.rom

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne, Villes hanséatiques

1 réponse

  1. Il faudra encore bien des morts et des blessés graves avant que les Allemands ne comprennent. Probablement des centaines, et ce sur une période d’au moins une décennie. Pour ne rien des viols, des vols et des incivilités. Même chose dans la plupart des pays d’Europe occidentale.

    Cramponnez-vous, accrochez-vous, préparez-vous! Le voyage au bout de la nuit européenne va être long et ensanglanté.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :