France : interpellé pour s’être opposé à l’immigration clandestine le septuagénaire finit sa garde-à-vue à l’hôpital

Le militant de la Ligue du Midi Richard Roudier, 70 ans, a été du être évacué à l’hôpital après une garde-à-vue particulièrement violente.

Ce cadre de l’organisation anti-immigration clandestine avait été interpellé pour avoir protesté contre des activistes agissant au profit des clandestins (voir vidéo ci-dessus).

Il a raconté sur Facebook le déroulé des faits :

Rentré au commissariat pour l’affaire du local des migrants, pour une audition libre, je me suis retrouvé en GAV pour la nuit au milieu des zombies et de la crasse. Le lendemain, au moment où devant le procureur l’affaire se dégonfle et où l’un des griefs est abandonné, l’officier de police chef du dépôt entreprend de mesures vexatoires et discriminatoires à mon égard : refus de médicaments, détournement de nourriture, refus de me laisser uriner. Devant mes protestations il referme la lourde porte barreaudée d’acier sur mes doigts coincés dans le chambranle et me laisse pendant 10 minutes dans une mare de sang et refuse d’appeler les pompiers malgré les hurlements d’Olivier. De nombreux policiers indignés arrivent et je suis brancardé par les pompiers. La juge des libertés qui devait me recevoir descend avec son staff dans la rue, m’entend dans le fourgon des pompiers et me signe ma liberté. Malgré la souffrance je n’ai jamais perdu connaissance. J’ai frôlé l’amputation du majeur. Heureusement après 1 heure d’opération je conserverai mon doigt et vous savez où je vais leur mettre !

Ce genre de traitement brutal n’affecte naturellement jamais les activistes pro-migrants contre lesquels entendait protester Richard Roudier et ses camarades.

Sources : – https://www.facebook.com/richard.roudier.5?fref=nf

http://breizatao.com/2017/07/26/interpelle-pour-setre-oppose-a-limmigration-clandestine-le-septuagenaire-finit-sa-garde-a-vue-a-lhopital/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Languedoc Roussillon

1 réponse

  1. On voit donc là non seulement que la police est parfaitement capable d’user de violence (extrême même), de mesures d’intimidation et d’humiliation (probablement de torture aussi), mais aussi que cela est parfaitement toléré, voire encouragé, par les autorités, pour autant que la victime de la « violence légitime de l’état » soit un blanc dissident, non-gauchiste, non politiquement correct.

    Prenez-le pour dit: la violence des flics, c’est pour nous.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :