Effet migration ? Le tourisme s’écroule en Europe et s’envole aux USA

« Les derniers chiffres de l’Indice de tendances des voyages aux Etats-Unis de la Travel Association affichent une croissance de 6,6% des voyages internationaux vers les États-Unis en avril et 5% en mai par rapport aux mêmes mois l’an dernier », rapporte le Wall Street Journal.

L’occupation des hôtels pour les six premiers mois de 2017 est «supérieure à celle déjà prévue», selon Jan Freitag, vice-président senior de la société de données statistiques STR. Les visites des musées de New York sont également en hausse sur la même période par rapport à l’année dernière. « À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas identifier de perte, contrairement à tout ce que nous avons entendu, et le secteur du voyage est légèrement meilleur qu’il ne l’était il y a un an. Tout le monde veut que je raconte que le ciel s’écroule sur nos têtes, mais pour l’industrie du voyage, le ciel ne tombe pas », a déclaré Roger Dow, PDG de l’US Travel Association, ajoutant que « l’écroulement imminent » à cause de la présidence de Trump prédit par certains dans l’industrie « ne s’est pas manifesté ».

Cet optimisme contraste avec l’Europe, qui a vu le nombre de touristes chuter en raison des attaques terroristes et des vagues de migrants arrivant au cours des deux dernières années.

Depuis que le pays a accepté environ 2 millions de migrants en 2015, les villes allemandes ont subi des baisses de 40 pour cent du tourisme provenant de pays comme le Japon, la Corée du Sud et Taiwan, et environ 10 pour cent des touristes des États-Unis.

Depuis les attaques terroristes de Bruxelles et avec la réputation de l’infâme quartier de Molenbeek, le tourisme dans la capitale belge s’effondre, les revenus des hôtels tombe de 22% et les taux d’occupation de 10%.

À Londres, le nombre de visiteurs des points les plus populaires de la capitale anglaise étaient en baisse avant même les attaques de Manchester et du London Bridge : moins un million de personnes au Musée britannique, au Musée d’histoire naturelle et au Musée Victoria en 2016 par rapport à l’année précédente.

Bernard Donoghue, directeur d’Alva, a déclaré que les touristes évitent le centre de Londres en raison de «craintes de sécurité».
Le propriétaire de Alton Towers et Madame Tussauds a déclaré que les dernières attaques terroristes au Royaume-Uni « ont entraîné une nouvelle détérioration de la demande intérieure ».

Après l’attentat terroriste avec un camion à Nice l’année dernière, les touristes étrangers ont commencé à éviter la France en plus grand nombre :
le taux d’occupation des hôtels de Paris a diminué de moitié par rapport à 2015.

1,5 million de touristes français et internationaux ont renoncé à visiter Paris en 2016 par rapport à 2015.

En Italie, qui est devenu la ligne de front de la crise des migrants en raison des bateaux d’ONG transportant des «réfugiés» de Libye, offrant un service de taxi gratuit, le tourisme est également en déclin, les visiteurs évitant Rome en raison de peurs terroristes.

En Suède, le programme du gouvernement visant à transformer les centres de villégiature en centres de migrants a entraîné de graves pénuries d’hébergement pour les vacanciers. « Dans certaines municipalités, il n’y aura pas de lits d’hôtel », a déclaré Lena Larsson, PDG de Smaland Tourism.

Il semble en revanche que de nombreux touristes décident de se rendre aux États-Unis plutôt qu’en Europe, car le pays est nettement plus sûr depuis que des millions de migrants de pays musulmans, dont certains ont des sympathies avec les djihadistes, sont les nouveaux invités.

© Hervé Stammers pour Dreuz.info.

Source : http://www.dreuz.info/2017/07/23/effet-trump-le-tourisme-progresse-de-66-aux-usa-effet-migration-il-secroule-en-europe/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Belgique, Union européenne

1 réponse

  1. Je reviens d’un séjour en Slovaquie, des autochtones m’ont interrogé sur la situation en France.

    L’un d’eux m’a dit qu’il voulait visiter Paris avec ses enfants, mais qu’il y avait renoncé pour l’instant à cause de l’insécurité causée par les musulmans. Il m’a demandé ce qu’il en était et si on pouvait venir sans risquer d’y laisser sa vie dans un attentat, quel était le niveau de dangerosité à cause des immigrés, en particulier musulmans
    .
    Voilà la réalité de la perception à l’étranger, l’image qu’ils ont de la France. Et de l’islam…

    Séjour au demeurant très agréable, dans un sentiment de grande sécurité. Pratiquement pas vu de musulmans, sauf le dernier jour dans un grand magasin de Bratislava, trois somaliennes ou érythréennes voilées. Jusque-là une vraie bouffée d’air frais. On finit par ne plus être conscient combien cette présence musulmane en France est devenue sourdement oppressante et engendre une inquiétude, un stress permanents.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :