Italie : le clandestin qui a attaqué un policier avec un couteau en voulant « mourir pour Allah » a déjà été libéré !!!

Si vous êtes italien et que vous manifestez contre le business de l’immigration illégale en Italie, vous vous retrouvez en prison. Par contre, si vous êtes un migrant clandestin qui a « seulement » poignardé un agent de police, après 36 heures vous êtes libre.

C’est la décision déconcertante de la magistrate de Milan, Maria Vicedomini, de libérer Saidou Mamoud Diallo, le migrant clandestin de 31 ans originaire de Guinée, qui a poignardé lundi dernier un policier à la gare centrale de Milan. Pour lui donc, pas de prison mais seulement l’obligation de signer, puisque selon ce qui a été décidé par la juge qui l’a interrogé ce matin dans la prison de San Vittore à Milan, le coup de couteau ne serait pas considéré comme une tentative d’homicide mais comme la conséquence de l’échauffourée entre le migrant et les forces de l’ordre.

L’avocate Nicoletta Collalto a donc eu beau jeu en réussissant à lui faire obtenir seulement l’obligation de signer, en réussissant pratiquement à le faire rester libre. Diallo est désormais pris en charge par le bureau de l’Immigration de la Préfecture de police de Milan qui s’occupe de lui parce qu’il est illégal sur le territoire italien. Les scénarios possibles sont le placement au Cpr (Centre de permanence pour le rapatriement) ou une expulsion éventuelle sur la base d’une décision qui pèse sur sa tête depuis un certain temps et qui n’a jamais été exécutée. Et selon l’avocate de Diallo, le crime présumé de tentative d’homicide a été « absorbé » en résistance à l’officier public. En outre, le jeune Guinéen est aussi accusé de menace aggravée et de détention illégale d’arme.

Le clandestin, tel que rapporté par de nombreux voyageurs présents, a crié « Je veux mourir pour Allah. » pendant qu’il essayait de poignarder l’officier.

À l’ heure actuelle cependant, il ressort de l’enquête que l’homme n’aurait aucun lien avec des organisations terroristes. L’expression a été jugée par les détectives et les enquêteurs comme étant une phrase prononcée par un excité au bénéfice d’un casier judiciaire très chargé. La procureur Paola Pirrotta, titulaire du dossier, avait demandé la validation de l’arrestation et la mesure de sauvegarde pour Diallo, accusé de tentative d’assassinat et de résistance à un officier public (…)

Sources : – http://lesobservateurs.lu/2017/07/20/italie-le-clandestin-qui-a-attaque-un-policier-avec-un-couteau-en-voulant-mourir-pour-allah-a-deja-ete-libere/

https://www.ilprimatonazionale.it/cronaca/scarcerato-dopo-36-ore-limmigrato-che-ha-accoltellato-un-poliziotto-in-stazione-centrale-69791/

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/07/19/italie-un-migrant-poignarde-un-policier-je-veux-mourir-pour-allah/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie, Lombardie

2 réponses

  1. L’Italie, sur le chemin du suicide à la suédoise?

    J'aime

  2. Que cherche l’eu en acceptant tous ces migrants? le peuple commence à se poser des questions, la première est la crise financière que l’on ne parle guère, mais si le chaos s’installe et bien fini la dette, bon je me trompe sûrement mais beaucoup de gens en parlent.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :