Union européenne : les masques tombent, pas touche à Georges Soros ! La Hongrie sanctionnée

La Commission européenne a annoncé le 13 juillet avoir ouvert une procédure d’infraction contre la Hongrie concernant une nouvelle loi imposant de nouvelles obligations à certaines catégories d’ONG bénéficiant de capitaux étrangers.

«Après avoir examiné attentivement la nouvelle loi sur les ONG, nous en sommes arrivés à la conclusion qu’elle n’était pas conforme au droit de l’UE», a déclaré Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, le 13 juillet.

Frans Timmermans a estimé que cette loi porterait atteinte à la liberté d’association, la libre-circulation des capitaux et la protection de la vie privée. La Commission européenne a donc adressé une lettre de mise en demeure à la Hongrie, qui dispose d’un mois pour y répondre. Il s’agit de la première étape de la procédure d’infraction.

Cette loi, portée par le Premier ministre souverainiste Viktor Orban, visant notamment George Soros, a été adoptée par 130 voix contre 44 et 24 abstentions au Parlement hongrois le 13 juin.

Le texte prévoit que les ONG bénéficiant annuellement de plus de 24 000 euros de fonds étrangers se présentent explicitement comme «organisation bénéficiant de financements étrangers» dans tous les ouvrages et produits de presse qu’elles publient, ainsi que sur leur site internet. A défaut, elles seront sanctionnées.

Selon la Commission, cette loi porte atteinte à la liberté d’association car elle «pourrait empêcher les ONG de récolter des fonds et limiterait leur capacité à mener à bien leurs activités».

Des experts du Conseil de l’Europe avaient appelé la Hongrie à modifier son projet, estimant notamment «disproportionnées» les sanctions encourues par les ONG, notamment leur possible dissolution, en cas d’infraction.

Cette procédure d’infraction est lancée quelques jours à peine après la polémique causée par une campagne nationale d’affichage visant le milliardaire juif d’origine hongroise, accusé par Budapest de s’ingérer dans les affaires du pays en encourageant notamment l’immigration par le biais de financements d’ONG.

Source : https://francais.rt.com/international/40897-ue-lance-procedure-dinfraction-hongrie-soros-ong

L’opinion de civilwarineurope

Le laquais de Washington vient de tomber le masque. Il est interdit de troubler les activités de déstabilisation de Georges Soros. Voilà, il n’y a rien de plus à ajouter… Ceux qui ne veulent pas comprendre après cela désirent rester aveugle.

Rappel : – https://civilwarineurope.com/2017/07/09/hongrie-pour-viktor-orban-le-plan-de-soros-est-en-train-detre-applique-a-bruxelles/

https://civilwarineurope.com/2017/06/14/hongrie-les-deputes-votent-la-loi-visant-les-ong-financees-notamment-par-soros/

https://civilwarineurope.com/2017/04/02/hongrie-victor-orban-sattaque-a-luniversite-soros/

https://civilwarineurope.com/2017/04/13/lunion-europeenne-protege-lingerence-de-georges-soros-en-hongrie-et-encourage-les-manifestations-contre-le-pouvoir-hongrois/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Belgique, Union européenne

2 réponses

  1. Comment faire pour dissoudre cette U.E. de merde , et dégager soros, junker et tous ces nuisibles, si vieux et débiles il est temps qu’ils prennent leur retraite et surtout surtout que personne ne les remplace.

    Aimé par 1 personne

  2. Les pays de l’ue n’ont plus rien à dire dans leurs propres pays, cela devient inquiétant.
    Bruxelles leurs dicte sa propre loi, si ce n’est pas de la dictature alors qu’on m’explique.

    Aimé par 1 personne

%d blogueurs aiment cette page :