France : “Calais est devenu une Zad”

(…) Aux abords de la station Total de la ZI Marcel-Doret, dont personne à Calais ne s’explique qu’elle ne soit pas encore protégée efficacement — alors que toutes les infrastructures ont été soit grillagées soit, pour les aires de repos, désaffectées —, les migrants lorgnent les camions stationnés. « Vous allez voir, explique Philippe Mignonet. Trois ou quatre d’entre eux vont essayer d’entraîner les policiers à leur poursuite pour permettre à d’autres de tenter le coup. Mais les gars connaissent la manoeuvre… » Un jeu du chat et de la souris qui se répète depuis des mois et épuise les forces de l’ordre au moins autant que la gestion des rixes qui opposent régulièrement certaines ethnies entre elles aux abords de la ville et impriment sur toute la région un climat délétère. Du front de mer, l’élu municipal désigne à l’horizon la ligne claire des côtes anglaises. « Vous imaginez l’effet sur ces gens, qui viennent du bout du monde, qui ont tout traversé, quand on leur dit qu’il faut faire demi-tour alors qu’ils ont sous les yeux le but de leur voyage ? Ils deviennent fous. »

Ils le deviennent d’autant plus que, depuis deux ans, certaines associations font tout pour convaincre nombre d’entre eux qu’il est possible, moyennant un séjour plus ou moins long sur place et un peu de chance, de finir par trouver la faille (…)

Entre la Mairie, qui redoute que la mise en place d’une structure d’accueil pérenne crée un appel d’air tel que la “jungle” resurgisse, et les associations qui crient aux violences policières et dénoncent un traitement inhumain, le bras de fer dure depuis des mois. « Le public de ces associations a changé, explique le maire de Calais, Natacha Bouchart (LR). Ils sont très politisés et ils instrumentalisent les migrants. Ils combattent l’État, la Ville, avec des moyens énormes et se fichent de la réalité humanitaire. » (…) « Je n’ai pas peur, mais je préviens, reprend l’élue. Les associations ont besoin d’exister. Elles remettent le paquet sur Calais. Tout le système est plus rodé, plus agressif, plus endoctriné aussi. »

Un militantisme qui n’est pas sans influer sur les migrants eux-mêmes : « Un sentiment d’impunité se développe chez eux, poursuit un policier. Les activistes les encouragent à provoquer les CRS. Ils n’ont plus peur d’être interpellés et renvoyés. » « Il y a deux ans, je pouvais aller seul dans les squats expliquer qu’on allait devoir évacuer, confirme Philippe Mignonet. Aujourd’hui, je ne m’y risquerais plus. » « Ils sont clairement dans la violence, reprend un gradé. Les No Border les manipulent pour tenter de renverser la stabilité de l’État sur le Calaisis. C’est terrible à dire mais Calais est une Zad [“zone à défendre”, NDLR]. Je suis allé à Nantes, ce sont les mêmes profils. Ils mènent quasiment des opérations commando contre les forces de l’ordre. Ils donnent aussi aux migrants des idées de manoeuvre et un appui logistique opérationnel. » Selon cet expert, sans une législation nouvelle permettant de contrer les militants les plus extrémistes, Calais risque de voir des milliers de migrants affluer ces prochaines semaines.

Que faire ? Si tous les responsables concèdent que le chemin entre fermeté et humanité est étroit, ils sont nombreux à s’agacer surtout de ce que la notion de “droits fondamentaux” ne soit mobilisée qu’au seul profit des migrants. « Et les droits des Calaisiens, qui y pense ? s’emporte Philippe Mignonet. Le type qui bosse dans la zone portuaire, qui est sur la rocade à 4 heures du matin pour gagner le Smic et qui risque de planter sa voiture sur un barrage, lui aussi a des droits, lui aussi a une famille… »

Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/immigration-calais-est-devenu-une-zad-86314

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Nord Pas-de-Calais

2 réponses

  1. C’est pas bon tout ça, quand les forces de l’Ordre seront débordées qu’arrivera-t-il ?

    J'aime

  2. Les calaisiens n’ont que ce qu’ils méritent après avoir laisser en place leurs bourreaux aux élections régionnale !

    Ils étaient à deux doigt de mettre le FN à sa tete et ont abdiqués, qu’ils se débrouillent avec leurs migrants, no-bordeur et associations (spéculative).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :