Allemagne : et maintenant les « réfugiés » font venir leurs familles !

Le journal Die Welt a publié dans son édition de dimanche (Welt am Sonntag) les prévisions du ministère des Affaires étrangères en la matière : au moins 200 000 à 300 000 immigrants sont à prévoir dans un futur proche au titre des demandes de regroupement familial déposées par les immigrés syriens et irakiens fraîchement légalisés.

Au premier trimestre 2017, seuls 17 000 visas ont été délivrés dans le cadre du regroupement familial par les consulats allemands en Syrie, en Irak, au Liban et en Turquie, mais les temps d’attente sont de plusieurs mois en raison de l’augmentation des demandes, et Berlin s’attend à une très forte augmentation du nombre de visas accordés aux proches des nouveaux réfugiés dans les mois à venir. Les autorités n’ont toutefois pas indiqué le nombre exact de demandes de visa déjà déposées, et il est probable que les 300 000 immigrants annoncés dans un futur proche ne sont qu’une estimation très prudente à l’approche des élections législatives prévues en septembre.

D’autant plus que l’Office fédéral pour les migrations et les réfugiés (BAMF) est en train de rattraper son retard dans le traitement des demandes d’asile déposées en 2015-2016, et il en a ainsi examiné 408 000 de janvier à juin 2017. Or ce n’est qu’une fois qu’un immigré clandestin a obtenu le statut de réfugié qu’il peut demander à faire venir sa famille.

Sources : – https://fr.novopress.info/206943/allemagne-et-maintenant-les-refugies-font-venir-leurs-familles/

http://present.fr/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne

1 réponse

  1. Selon les estimations très modestes du ministère de l’intérieur allemand, il ne viendra que 6 regroupés pour chacun des 1,5 millions d’intrus hommes de 2015, après régularisation. Pourtant en Uruguay les réfugiés vrais Syriens ont amené une moyenne de douze enfants. Sur l’ensemble des deux millions d’intrus de 2015 seulement, et de ceux invités depuis et à venir ultérieurement, la France a réservé 20%. Que les fonctionnaires aient été plus lents que prévu à procéder à la régularisation inconditionnelle massive ne change rien à mes estimations chiffrées pour le regroupement familial au sens classique, auquel il faut ajouter pour la France le regroupement tribal depuis que la modification de la loi a ajouté les alliés aux parents directs.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :