Ukraine : que cherchent les navires militaires US dans le port ukrainien d’Odessa ?

Deux navires américains, le croiseur CG66 Hue City et le destroyer DDG64 Carney, viennent d’entrer dans le port d’Odessa en vue de prendre part aux manœuvres navales Sea Breeze 2017 avec des militaires de plusieurs autres pays, a annoncé le média local Doumskaya.net.

Selon ce portail, les navires ont accosté près du premier quai du nouveau terminal pour conteneurs.

«L’entrée de croiseurs américains à Odessa est un événement assez rare. La dernière fois cela s’est produit en 2011, quand nous avons accueilli l’Anzio et le Monterey», lit-on dans l’article relayé par Doumskaya.net.

Auparavant, il avait été annoncé que trois navires turcs, y compris un sous-marin, étaient arrivés à Odessa, et deux avions militaires appartenant à des pays membres de l’Otan avaient atterri dans l’aéroport de la ville. En outre, le gouvernement américain a envoyé un avion de lutte anti-sous-marine Boeing P-8 Poseidon et quelque 800 marins et fusiliers marins.

La flotte russe de la mer Noire va surveiller en permanence l’entraînement naval Sea Breeze 2017, a fait savoir à Sputnik une source officielle en Crimée. Cela comprend la reconnaissance aérienne, les escortes navales, etc.

Les manœuvres Sea Breeze se dérouleront en mer Noire du 10 au 22 juillet. Outre l’Ukraine et les États-Unis, 17 autres pays vont y participer, dont la Belgique, la Bulgarie, la France, le Royaume-Uni et la Turquie

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201707101032174888-navires-port-odessa/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Odessa, Ukraine

1 réponse

  1. L’OTAN s’étend sans cesse, encercle et menace la Russie. Et tous les médias font de la Russie l’agresseur. Le hasard, sans doute…

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :