France : le maire d’Asnières réservera les logements sociaux à ceux « qui attendent depuis 10 ans » plutôt qu’aux migrants

Il n’en veut pas. Asnières doit accueillir 70 migrants en provenance de La Chapelle, à Paris. Ils seront logés dans des logements sociaux de Paris Habitat, de la cité des jardins des Grésillons. Les familles, qui seront prises en charge par l’association Aurore, devraient emménager pendant l’été. La municipalité ne dispose toujours pas de « date précise ».

Une perspective que le maire (LR) Manuel Aeschlimann dénonce avec force. « Nous n’avons eu la confirmation que ce matin (NDLR : ce mercredi), sans avoir été concerté, déplore l’édile. Ici, nous n’avons pas les moyens d’assurer l’accueil de ces migrants. » Manuel Aeschlimann demande même à Paris Habitat et l’Etat « de renoncer à ce projet ».

Pour justifier sa position, le maire met en avant les quelque 3 800 demandes de logements sociaux sur la ville. « Je ne me vois pas dire à quelqu’un qui attend un logement depuis dix ans : « Passez votre tour, un migrant vient d’arriver ». Ce n’est pas un refus de principe, je suis simplement pragmatique », affirme Manuel Aeschlimann, tout en sommant l’Etat de « prendre ses responsabilités » (…)

Source : http://www.leparisien.fr/asnieres-sur-seine-92600/le-maire-d-asnieres-ne-veut-pas-des-70-migrants-05-07-2017-7112799.php

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Île-de-France, France

2 réponses

  1. Il y a encore des élus faisant preuve d’une Grande logique, bravo à ce responsable.

    J'aime

  2. Respect monsieur le maire
    il faut fermer nos frontières, les aider, oui, mais chez eux

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :