(Vidéo) Elle n’en rate pas une ! Députée de La France insoumise, Danièle Obono minimise le harcèlement de rue

Lors de son intervention dans « Les Grandes Gueules » de RMC, la députée de La France insoumise a beaucoup fait réagir les téléspectateurs. Après une première polémique concernant le fait qu’elle ait signé une pétition de soutien au chanteur du groupe ZEP et à un sociologue mis en examen pour la chanson “Nique la France”, c’est un autre extrait de l’entretien qui a choqué les internautes. Interrogée cette fois-ci sur la question du harcèlement de rue qui sévit dans les quartiers de La Chapelle-Pajol, la députée de Paris a minimisé ces faits en affirmant que le harcèlement de rue “existe partout” et que rien ne sert de “stigmatiser les migrants” présents sur place. Regardez

Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/video-deputee-de-la-france-insoumise-daniele-obono-minimise-le-harcelement-de-rue-85527

Rappel : – https://civilwarineurope.com/2017/06/21/france-video-daniele-obono-deputee-de-la-france-insoumise-et-proche-des-indigenes-de-la-republique/

https://civilwarineurope.com/2017/05/19/france-au-coeur-de-paris-des-femmes-chassees-des-rues-silence-des-feministes/

https://civilwarineurope.com/2017/06/13/france-on-shabitue-a-cacher-nos-formes-a-baisser-la-tete-des-femmes-harcelees-a-la-chapelle-temoignent/

https://civilwarineurope.com/2017/06/28/france-une-ancienne-elue-ump-nee-a-la-chapelle-jai-vu-mon-quartier-sislamiser/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Île-de-France, France

2 réponses

  1. Quel crachoir elle a. Pourtant les faits sont simples : jamais je n’ai été harcelée par des blancs, désolée ma petite dame,c’est ainsi. Les harceleurs sont toujours, toujours des arabo-musulmans et les insultes qui vont avec c’est bien eux. Alors qu’elle la ferme. Et ils sont d’une vulgarité sans nom.

    J'aime

  2. Et j’ai oublié : et par des africains, ma petite dame, c’est du pareil au même, ils sont lourds et ne comprennent
    pas plus que les autres.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :