Suède : le dernier poste de police présent dans les banlieues à forte immigration forcé de fermer

Le dernier poste de police de la zone de Järva devra très probablement fermer, ont indiqué des policiers, en raison du manque de personnel.

Le poste de police de Kista est le seul encore ouvert dans la région de Järva, zone dans laquelle se trouvent les banlieuee de Rinkeby, Tensta et Husby – quartiers à forte immigration – classées par le Département de la police nationale suédoise (NOA) comme « vulnérables »

Selon les sources policières, le déménagement pour fermer le poste de police a déjà commencé et il n’y a pas de plans pour qu’il soit rouvert. Les officiers qui travaillent à la station Kista seront transférés au quartier général de la police de Solna.

Le Directeur de recherche du Centre d’études sur les menaces, Magnus Ranstorp, a qualifié la décision de fermer le poste de police de Kista de «désastre», dans un tweet: « Au lieu de cela, ils auraient dû ouvrir quatre autres postes de police! » (…)

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2017/06/21/suede-le-dernier-poste-de-police-present-dans-les-banlieues-a-forte-immigration-force-de-fermer/

http://www.breitbart.com/london/2017/06/20/last-police-station-close-migrant-suburb/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Suède

3 réponses

  1. A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:
    Des zones de non droits cédées aux délinquants ! Une police en sous effectifs …tous les ingrédients pour que ça pète !!

    J'aime

  2. Triste réalité. plus bas toujours plus bas.

    J'aime

  3. Ca fait longtemps que le désastre bat son plein, autant que les policiers s’en aillent. Pas la peine non plus d’ouvrir 4 ou 5 postes de police : cela ne serviraient à rien. Des racailles restent des racailles surtout lorsque leurs actes de malveillance restent impunis. A quoi bon des policiers dans ces quartiers ?

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :