Royaume uni : l’Etat islamique revendique la double attaque de Londres alors que les témoignages racontent l’horreur du carnage

Dans un communiqué publié ce dimanche soir par son organe de presse Amaq, l’organisation Etat Islamique a revendiqué l’attaque de Londres, qui a fait 7 morts et près de 50 blessés samedi soir.

Le 3 juin, en à peine quelques minutes, ce qui devait être un samedi soir festif dans la capitale britannique s’est transformé en cauchemar, après l’attentat meurtrier perpétré par trois hommes à l’aide d’une camionnette et de couteaux.

Plusieurs témoins oculaires racontent avoir vu une fourgonnette aux couleurs de l’entreprise de location automobile Hertz accélérer sur le pont de Londres. Selon Holly Jones, journaliste à la BBC présente sur les lieux au moment du drame, le véhicule serait monté en quelques secondes jusqu’à 80 km/h. «On a d’abord cru à un accident de la route, mais à mesure que nous approchions, les corps ensanglantés sur les trottoirs se faisaient plus nombreux», a expliqué un autre témoin au Guardian. «Une femme enceinte était allongée, grièvement blessée, près d’un autre homme à qui l’on prodiguait les premiers secours», ajoute-t-il, précisant qu’il ignore si la femme enceinte a survécu.

Un homme a confié à la BBC qu’il avait vu trois assaillants sortir «à toute allure» du véhicule pour attaquer des gens dans la rue. Il était alors environ 22 heures à Londres et de nombreuses personnes étaient rassemblées dans le quartier animé de Borough Market pour assister à la retransmission de la finale de la Ligue des Champions. «Les hommes criaient : « C’est pour Allah!« , tout en se jetant sur les passants», se rappelle ce même témoin, qui évoque une scène de «massacre».

Les meurtres ont été commis devant plusieurs centaines de témoins alors que la panique gagnait la foule. Le Telegraph a recueilli le témoignage de Ben, un jeune Londonien qui raconte avoir vu «un homme en rouge armé d’une énorme lame qui devait bien faire dans les 25 centimètres». «Il a poignardé un homme trois fois, de manière très calme», a poursuivi le jeune homme. «L’homme avait l’air d’avoir essayé de s’interposer entre les assaillants et les passants, mais il ne pouvait pas faire grand chose : il s’est fait poignarder très froidement avant de s’effondrer sur le sol», précise-t-il encore.

Gerard, un autre témoin, a confié à la BBC avoir assisté au meurtre d’une jeune fille. «Ils l’ont poignardée 10 fois, peut-être 15… Elle criait : « Aidez-moi ! Aidez-moi!« », se souvient-il. Face à cette épouvantable scène, Gerard a tenté de lancer une bouteille en verre sur les assaillants pour les repousser. En vain.

De très nombreuses personnes ont tenté de se réfugier dans des bars et cafés du quartier, sans pour autant y être véritablement à l’abri : rapidement, les assaillants ont pénétré dans plusieurs établissements, poignardant les gens au hasard. Elsbeth Smedley a dit à CNN avoir vu une serveuse se faire poignarder dans la nuque par l’un des hommes. «Il a également asséné un coup de couteau dans le dos d’un autre homme, avant de quitter le restaurant en courant», a-t-elle poursuivi (…)

Source : https://francais.rt.com/international/39234-cest-pour-allah-temoins-racontent-massacre-londres

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Angleterre, Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :