Suisse : Zurich ne veut pas régulariser les clandestins à la différence de Genève

Les chances de voir une opération Papyrus démarrer à Zurich s’amenuisent. Le Conseil d’Etat zurichois a annoncé jeudi qu’il ne comptait pas suivre l’exemple pionnier de Genève: il dit non à la mise en place d’un programme de régularisation des sans-papiers. Au bout du lac, celui-ci pourrait permettre à des milliers de clandestins d’obtenir un permis B, pour autant qu’ils respectent un certain nombre de conditions, notamment quant à la durée de résidence dans le pays.

Le ministre genevois Pierre Maudet (PLR) a dévoilé l’existence de ce projet en février. A Zurich, politiques et ONG, issus avant tout de la gauche, se sont empressés de plaider le lancement d’une initiative similaire. En mars, des députés socialistes ont interpellé le gouvernement sur cette possibilité. La réponse de l’Exécutif leur laisse un goût amer. L’argumentaire? La problématique des sans-papiers n’est pas comparable entre Zurich et Genève. Selon le Conseil d’Etat, les cas zurichois sont bien moins élevés que ce qu’affirme le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). De plus, une commission peut déjà régulariser des personnes de manière exceptionnelle. En 2016, deux clandestins ont bénéficié de ce traitement.

Selon le SEM, quelque 28 000 personnes vivaient dans la clandestinité en 2015 à Zurich (…)

Source : http://www.24heures.ch/suisse/zurich-veut-regulariser-sanspapiers/story/19248266

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Suisse, Suisse alémanique, Suisse romande

%d blogueurs aiment cette page :