France : la mairie de Bollème supprime les menus de substitution à la crèche municipale

«Je veux juste qu’il n’y ait pas de porc dans son assiette. Il a deux ans, il n’est pas en âge de faire la différence entre les viandes. » Nabiha Amri, 33 ans, habite à Bollène et a inscrit son fils à la crèche municipale en septembre 2016 (…)

« Jusqu’en janvier, il n’y avait pas de problème. J’avais signé le contrat établi entre la crèche et moi. On proposait du poisson ou une autre viande à mon petit. » Mais un nouveau contrat a été fait après les vacances de Noël, dans lequel il est mentionné que la crèche ne proposera plus de menu de substitution. Nabiha Amri refuse de le signer.

« En réalité, on s’est aperçu que des membres du personnel de la crèche avaient mis en place ces alternatives, indépendamment de l’état d’esprit de la mairie et sans nous avertir», indique Xavier Fruleux, directeur de cabinet du maire Ligue du Sud de Bollène. « On a donc remis les choses au clair. Nous y sommes très vigilants » insiste M. Fruleux.

Source : http://www.ledauphine.com/vaucluse/2017/05/18/plus-de-menu-de-substitution-a-la-creche-municipale

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

1 réponse

  1. Le communautarisme divise la France et les Français et j’en suis bien triste, demain une communauté sera plus forte que les autres et dirigera la France mais ça tout le monde le sait.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :