Belgique : une école renonce à la fête des mères « par respect pour la diversité des cultures »

Dimanche, on fêtera les mamans. Sauf à l’école de pédagogie active Singelijn à Woluwé Saint-Lambert (Bruxelles), où la direction a pris la décision de « boycotter » la fête des mères et la fête des pères « par respect pour la diversité des autres cultures dans l’école ». Les enfants ne feront donc plus de cadeaux pour leurs parents. Polémique.

Dans un mail envoyé aux parents, la direction a justifié son choix.

« A l’école Singelijn, nous sommes fiers d’avoir une grande diversité de familles et de cultures dans toutes leurs richesses et complexité. Afin de permettre à celles-ci de célébrer – ou pas – les fêtes des mères et des pères de la manière qui leur semble la plus juste, l’ensemble de l’école pédagogique a pris la décision de ne plus faire faire de cadeaux par les enfants dans le cadre scolaire. Nous vous souhaitons de beaux moments en famille, quelle qu’elle soit ! »

Une décision qui a suscité l’incompréhension et l’ire de nombreux parents d’élèves. « C’est une tradition qui n’a rien à voir avec la religion », s’insurge une maman. « Qu’y a-t-il de plus beau que recevoir de la part de son enfant un cadeau bricolé avec amour pour la fête des mères? Cela dépasse toutes les cultures, non? », prolonge un père en colère sur les réseaux sociaux.

La direction de l’établissement reconnaît avoir complètement sous-estimé l’impact émotionnel d’une telle décision. « Cela fait un ou deux ans que nous menons une réflexion sur la difficulté de certains enfants lors de cette période: enfants dont l’un des parents est décédé, avec lequel il n’a plus de contacts, parents de même sexe, familles monoparentales, etc (…) Il ne s’agit pas de se positionner pour ou contre la fête des mères! Mais bien de réfléchir à la préparation de cette fête à l’école, à l’heure où la société change », explique Dominique Paquot, le directeur de l’école, dans Le Soir.

L’affaire fait grand bruit dans les médias flamands et francophones. Même Zuhal Demir, la secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances, s’est mêlée au débat. « Avons-nous vraiment complètement renoncé à l’intégration? », s’interroge-t-elle. « Ceci n’est pas une marque de respect, mais de lâcheté », termine-t-elle. « Absurde, la mère est universelle », ajoute Joëlle Milquet (cdH) sur Twitter.

Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxelles/article/detail/3156131/2017/05/12/Une-ecole-renonce-a-la-f-ecirc-te-des-meres-par-respect-pour-la-diversite-des-cultures.dhtml

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Belgique, Bruxelles-Capitale

3 réponses

  1. Bientôt par respect de la diversité nous ne mangerons plus de porc, nos femmes se voilerons, les hommes porterons la barbe, les jours fériés de fêtes chrétiennes seront annulés, etc…
    Nous avons déjà retiré les crucifies dans les lieux publiques et les crèches, dans moins de dix ans nous serons sauvé par respect pour le multiculturalisme, bravo à tous nos élus, à tous nos dirigeants.

    J'aime

  2. Et encore une histoire belge, déjà que les sapins n’existent plus dans certaines écoles au mois de décembre, les crèches : n’en parlons même pas. La fête des mères : ouste. Pareil pour les pères alors ?
    Reste la fête des grands- parents ? Oui ? Non ? Ha il y en a qui sont décédés, donc c’est réglé. Allez, supprimons celle là aussi.

    J'aime

  3. Au point où on en est : dans certaines écoles il n’y a plus de sapin en Décembre, les crèches n’en parlons pas, fête des mères ouste, fêtes des pères ? oui, non ? Reste la fête des grands parents à supprimer aussi puisque certains sont décédés. Faut changer les calendriers alors. Un peu de patience et ça viendra aussi.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :