L’analyse du jour : Emmanuel Macron ou la stratégie du sablier

Nous n’avions donné aucune consigne de vote pour les élections présidentielles car nous n’attendions rien des résultats. Nous sommes persuadés que les maux qui rongent notre pays sont si profondément implantés qu’aucune personne élue ne pourra les résoudre par des solutions démocratiques. C’est trop tard. Par conséquent, nous n’appartenons pas ce matin au choeur des pleureuses qui se désespèrent au vu des résultats. Ce désespoir est vain. Il convient de regarder les événements froidement. La victoire d’Emmanuel Macron, car il faudrait plus qu’un miracle pour que Marine Le Pen s’impose au second tour, annonce la poursuite de la politique mortifère poursuivie depuis la présidence de Valéry Giscard d’Estaing. Davantage d’Europe technocratique, davantage de mondialisation, davantage d’ouverture des frontières, davantage d’immigration, davantage d’islamisation. Alors rien de neuf sous le soleil ? Non.

Emmanuel Macron et ceux qui le soutiennent, c’est-à-dire toute l’oligarchie mondialiste qu’elle soit économique, financière ou médiatique, ont paradoxalement tiré les mêmes conclusions que les partisans de l’identité et de la souveraineté. Le temps joue contre eux. Mais pour des raisons radicalement différentes. Si les premiers pensent que l’ouverture des frontières et la submersion migratoire vont les amener d’ici 2050 à devenir minoritaires dans leur pays, les seconds savent que la victoire de Macron est un trompe l’oeil car en vérité leurs thèses sont minoritaires dans le pays. Les électeurs du Front National, de Jean-Luc Mélenchon, de Nicolas Dupont-Aignan et de François Fillon ne partagent pas leur vision de la société. Seuls le nom et la figure de Marine Le Pen assurent Emmanuel Macron de sa victoire. Non ses idées, qui au vu des résultats du 1er tour sont rejetées par une majorité des Français. Dans ces conditions les soutiens de Macron ont compris que pour rendre les changements irréversibles il allait falloir accélérer. C’est la stratégie du sablier comme l’illustre parfaitement l’image. C’est cette stratégie qui va être déployée durant les cinq prochaines années pour rendre tout retour en arrière impossible. C’est en cela que la victoire d’Emmanuel Macron risque d’être décisive et catastrophique pour ceux qui s’opposent à cette mutation civilisationnelle. Après son passage à l’Elysée il est à craindre que la prophétie de Michel Houellebecq dans son roman « Soumission » devienne une cruelle réalité.

Rappel : – https://civilwarineurope.com/2017/04/07/civilwarineurope-va-changer-de-formule-dici-dimanchenotre-avis-sur-les-elections/

https://civilwarineurope.com/2016/05/11/la-democratie-cheval-de-troie-du-grand-remplacement-et-de-lislamisme/

Publicités


Catégories :France

4 réponses

  1. Bravo , belle analyse.

    J'aime

  2. Cela me paraît bien vu . Alors , on fait quoi ?

    J'aime

  3. Rien, on attend la première vague.

    J'aime

  4. Cette élection a été truquée, j’en suis persuadé,  » on  » a gonflées les urnes.
    Pas possible autrement. Ici, Penmarc’h, Le Guilvinec, où l’on vote  » traditionnellement  » à gauche ( population vieillissante ) depuis des lustres, ils seraient tous subitement atteints de macronite aiguë? Le macron atteint un pic de 31%…impensable! Ahurissant! Alors des questions se posent, on chuchote, on cherche à comprendre…

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :