Allemagne : tensions islamo-chrétiennes à Kehl

L’un de nos lecteurs alsaciens nous a envoyé par mail un article du journal local en date du 14 avril dans lequel y est décrit la tension qui règne dans les relations islamo-chrétiennes dans la ville qui fait face à Strasbourg.

(…) Ce refroidissement des relations date de deux ans lorsqu’en 2015 un nouvel imam, nommé par la Turquie, a été envoyé à la tête de la mosquée de la ville de Kehl. Maîtrisant mal l’allemand, ce dernier a accueilli fraîchement l’invitation du cercle islamo-chrétien, une structure qui rassemble le curé, le pasteur et l’imam de la ville afin de favoriser le dialogue inter-religieux. Il a carrément demandé à quoi rimait ce dialogue en chrétiens et musulmans selon le père Thomas Braunstein !!!

Le même prêtre déplore que les imams choisis par la Turquie soient déconnectés de la réalité allemande : « Ils ne restent pas plus de cinq ans pour ne pas s’assimiler ». Mais, ce qui semble t-il a vraiment favoriser les tensions religieuses, c’est l’inauguration en 2016 dans la ville de Kehl d’un mémorial commémorant le génocide arménien devant l’église Sainte-Marie. La communauté turque s’est sentie heurtée. Or, comme le dit un ancien directeur d’école qui participe au réseau d’aide en faveur des réfugiés dans la ville, Erich Jais, « La communauté turque fait bloc derrière Erdogan. La politique s’immisce beaucoup dans la religion. Nos points de vue sont très éloignés, mais c’est justement dans ces cas-là qu’il faut parler ensemble ». (…)

Source : Dernières Nouvelles d’Alsace du 14 avril 2017

Merci à Ludovic

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Allemagne, Bade-Wurtemberg

%d blogueurs aiment cette page :