L’analyse du jour : tromperie sur le Brexit

Tous les observateurs, qu’ils soient opposés ou favorables au Brexit, en ont convenu après le vote du référendum : si les Britanniques ont majoritairement voté en faveur de la sortie de l’Union européenne c’est que la question de l’immigration a joué un rôle décisif. Qu’il s’agisse de l’immigration européenne, notamment en provenance des pays de l’Est, accusée de voler les emplois des Britanniques ou encore l’immigration extra-européenne, accusée de menacer l’identité et la culture du Royaume uni.

C’est cette double inquiétude qui a fait basculer le vote en faveur de la sortie de l’Union européenne avec la perspective de retrouver des frontières et le contrôle sur les flux migratoires. Cependant, il est à craindre que l’espoir de la population en faveur d’une reprise en main sur l’immigration ne soit qu’une chimère.

Certes, la sortie de l’Union européenne causera sans doute un ralentissement de l’immigration européenne. Il sera beaucoup plus difficile pour un Polonais ou un Roumain de venir s’établir à Londres ou ailleurs. Mais pour le reste… Theresa May et l’ensemble de son gouvernement sont des mondialistes, des ultras-libéraux qui n’ont ni l’envie, ni le projet de mettre un frein à l’immigration extra-européenne. Celle-ci se poursuit et se poursuivra. Brexit ou pas brexit. En dépit de l’attente des électeurs britanniques.

Quant à la politique étrangère, qui n’a jamais brillé par son indépendance vis-à-vis de Washington, on peut déjà remarquer que le brexit ne fait qu’accentuer cette tendance. Ainsi de la décision de Londres d’annuler la venue à Moscou du chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson, après les frappes des Etats-Unis en Syrie. Cette annulation a été mal accueillie par la chambre basse du parlement russe, qui a qualifié cette décision de «grave erreur». Comme le Brexit ?

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :