France : les barrières “anti-migrants” créent la polémique à Paris

Les barrières de béton et grilles métalliques, installées au fil des évacuations de campements de migrants au boulevard de La Chapelle (XVIIIe), de la Villette (Xe), place de la Bataille-de-Stalingrad et avenue de Flandre (XIXe), seront retirées avant l’été, indique Le Parisien ce dimanche 2 avril. La demande a été formulée et adoptée par les élus la semaine dernière en Conseil de Paris par EELV. “Nous allons enfin profiter pleinement de nos quartiers”, disent-ils.

Le seul hic, les habitants du nord-est de Paris ne sont pas de cet avis. Certains voient dans ce retrait “précipité” des barrières un signe avant-coureur de la réinstallation de campements. L’association Demain La Chapelle a même écrit une lettre aux maires (PS) des Xe et XVIIIe arrondissements pour leur faire part de vives inquiétudes des riverains : “Dans l’état actuel des choses, enlever ces dispositifs aujourd’hui, revient à signifier le retour des camps de fortune et la négation de la souffrance des habitants. Grilles et rochers comme miroir de notre humanité ? C’est pourtant le dernier rempart pour préserver le reste de cohésion sociale de ces quartiers populaires exaspérés”.

Les habitants demandent donc aux politiques de trouver des solutions pour empêcher la “reformation de campement, avant d’enlever les barrières”. “Personne n’envisage, ici, de revivre le cauchemar auquel nous avons été confrontés durant des mois : rouvrir les espaces, c’est s’exposer forcément au retour des réfugiés”, indique un homme au Parisien. Cependant, pour les Verts et élus parisiens qui ont adopté leur vœu, “les trottoirs, les rues et les places ne peuvent plus être barricadés par des grilles et entravés par des pierres”. Selon eux, “cette situation n’a que trop duré”.

Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/les-barrieres-anti-migrants-creent-la-polemique-paris-78085

L’opinion de civilwarineurope

Les bobos écolos veulent profiter de leur quartier… Mais ces idéologues du vivre ensemble n’ont toujours pas compris que le démantèlement des frontières extérieures, pour lequel ils militent, impose d’en construire des nouvelles mais cette fois à l’intérieur. Encore une belle illustration du syndrome des pompiers-pyromanes…

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Île-de-France, France

%d blogueurs aiment cette page :