France : la CFDT et le patronat main dans la main pour interdire la loi Molière sur les chantiers !

Pierre Gattaz (dirigeant du Medef, ndlr) a un avis qu’il qualifie de « mitigé » sur la « clause Molière », visant à imposer le français sur les chantiers de certaines régions. Le président du Medef redoute la « dérive nationaliste » induite par cette approche. « Il faut faire attention qu’on ne se recroqueville pas encore une fois sur nous-mêmes, sur la France, sur les Français », a déclaré Pierre Gattaz lors de sa conférence de presse mensuelle. « Si nous voulons construire l’Europe, il faut être ouverts », a-t-il estimé.

La clause Molière a été introduite en Ile-de-France, dans les régions Hauts-de-France, Normandie et d’Auvergne-Rhône-Alpes, est censée lutter contre la directive européenne des travailleurs détachés en imposant le français sur les chantiers dont la région est maître d’oeuvre (…)

La CFDT juge la clause Molière « inacceptable » (…) pour la CFDT, « l’objectif est de limiter l’accès de certaines entreprises aux marchés publics sous prétexte d’assurer une bonne compréhension des règles de sécurité. Certains secteurs, comme le bâtiment, sont pourtant des secteurs d’intégration, pour des salariés étrangers depuis plusieurs décennies », relève la confédération de Laurent Berger dans un communiqué.
« La santé et la sécurité des salariés sont instrumentalisées par des collectivités territoriales qui n’ont pas de compétence dans le domaine » ajoute la CFDT (…)

Sources : – http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/clause-moliere-pierre-gattaz-redoute-une-derive-nationaliste-1121437.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&link_time=1489491854#xtor=CS2-30

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/03/14/97002-20170314FILWWW00158-la-cfdt-juge-la-clause-moliere-inacceptable.php

L’opinion de civilwarineurope

Parler le français en France est donc une « dérive nationaliste » selon le dirigeant du Medef. On touche le fond. Enfin, peut-être…

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

4 réponses

  1. Cela fait longtemps que l’on touche le fond, pour le moment on creuse pour mieux s’enterrer …

    J'aime

  2. le français est parlé par les islamistes, le polonais non.
    Je partage l’avis des messieurs cités.

    J'aime

  3. On peut s’attendre à des accidents suite à la mauvaise compréhension des uns et des autres. Les chefs de chantier vont se faire comprendre par gestes ? Quand on s’installe dans un pays, ne faut il
    pas connaître la langue ? Ils vont mettre le fil bleu sur le bouton vert.

    J'aime

  4. Ah, on est pas prêt de changer en France ! On veut le renouveau mais quand on émet une bonne idée, elle est rejetée ! Bien sûr que les patrons ne sont pas d’accord car ils s’en mettront moins dans les poches s’ils ne prennent que des français. Mais on veut ou pas protéger nos emplois en France ou on va encore continuer longtemps comme ça ? Tant qu’une prise de conscience n’aura pas lieu par les riches, le monde ira en déclin.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :