France (vidéo) : un élu socialiste dénonce les accommodements de son parti avec l’islamisme

images-4Amine El Khatmi vient d’avoir 29 ans. Et comme l’immense majorité des jeunes de sa génération, il est particulièrement assidu sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, il peut se targuer de 4 500 abonnés. Ils sont près de 8 000 sur Twitter, la tribune préférée d’Amine El Khatmi, qui gazouille comme il respire. Sur le réseau à l’oiseau bleu, en janvier 2016, l’élu avignonnais s’est retrouvé dans la ligne de mire de la « muslimsphère » (par opposition à la « fachosphère », elle regroupe les procureurs d’une France qui serait foncièrement raciste et les promoteurs du concept d' »islamophobie », NDLR). Le déferlement fut terrible. Pour avoir osé s’élever contre le discours d’une jeune femme membre du Parti des Indigènes de la République, qui venait de rudoyer le philosophe Alain Finkelkraut sur un plateau télé, Amine El Khatmi s’est retrouvé sous un feu nourri. Des rafales de haine en moins de 140 caractères. Les plus courtes sont celles qui l’ont atteint le plus : « collabeur », « Harki », « Arabe de service », « esclave ».

Voilà le point de départ du livre que cet Avignonnais de culture franco-marocaine, né dans la cité de la Reine-Jeanne (celle que l’hebdomadaire Paris Match a désignée l’an dernier comme livrée aux salafistes), publie mercredi prochain, le 8 mars. Hasard du calendrier de l’édition, c’est également ce jour-là que Sonia Mabrouk, journaliste franco-tunisienne de dix ans son aînée, sort Le monde ne tourne pas rond, ma petite-fille, autour des thèmes de l’islamisme, de la place des femmes, de la laïcité et de l’identité. Des sujets qui accaparent en permanence le débat public depuis deux ans, qu’Amine El Khatmi fait également siens dans Non, je ne me tairai plus. En y ajoutant une critique, féroce, de sa formation politique, le PS. « La gauche et l’islam, un élu socialiste et musulman dénonce les silences de son parti », dit le sous-titre. C’est explicite. Et ça sonnerait presque comme du Malek Boutih (…)

Source : http://www.laprovence.com/article/societe/4347301/laicite-le-jaccuse-dun-elu-socialiste-musulman-davignon.html

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France, Provence-Alpes-Côte d'Azur

%d blogueurs aiment cette page :