Suède : un professeur parle ouvertement «Dans les écoles, on peut voir la guerre civile arriver»

img58a1df4ba74ceAprès le policier suédois Peter Springare publiant sur Facebook pour expliquer qui sont les auteurs des crimes graves en Suède, davantage de gens prennent la parole. Ils s’adressent par le biais des médias sociaux ou des médias alternatifs pour raconter leurs histoires, étant donné que les principaux médias refusent de le faire.

Ce texte a été écrit par un professeur de lycée et a été publié sur le site alternatif de nouvelles suédoises Avpixlat, où il prédit plus ou moins une guerre civile à venir:

Comme je travaille à l’école suédoise, je prends un grand risque en publiant ces pensées, mais après Peter Springare qui a courageusement contesté l’establishment, tel David contre Goliath, à travers ses messages sur Facebook, je sens que je suis prêt à donner mon impression sur l’école, impression qui est partagée par de nombreux autres professeurs. Et ce n’est pas une bonne impression. Auparavant, je publiais des articles d’opinion au sujet de l’école. Mais à présent, je pense qu’il est temps de parler sérieusement sur ce sujet.

Je travaille en tant que professeur depuis 2005 et je possède des antécédents liés à la gauche suédoise. Aujourd’hui, je travaille en tant que professeur de lycée pour les branches d’anglais et d’histoire. J’accuse le gouvernement actuel de ne pas être légitime. Lorsque les partis politiques se voient refuser le droit de montrer des publicités, qu’ils ont leurs réunions sabotées, que leurs membres sont battus avec l’approbation du gouvernement, et que le parti est constamment attaqué par les médias d’Etat, le processus démocratique a disparu et les gouvernements formés au cours de ces élections sont, selon moi, illégitimes (…)

Certains étudiants non-assimilés ont déclaré ouvertement qu’ils détestaient les Blancs, ils haïssent les Juifs, ils veulent que la Suède adopte la Charia. J’ai rencontré des étudiants et j’ai eu une longue discussion au sujet de leur vision d’un monde « où tous les Blancs ont été tués» et par conséquent, « où le racisme n’existe plus. »

Contrairement à la gauche libérale de la classe moyenne, je parle à ces étudiants. Je les respecte, quel que soit leur point de vue ou leurs valeurs. Ce sont des gens qui préconisent les lois de la charia ou qui prétendent vouloir exécuter une personne tel que moi. Les opinions sont respectées, mais contrées poliment et objectivement. En tant qu’individu, je travaille pour essayer de leur donner une bonne vie, en tant que citoyen, je vois les mécanismes cruels de la guerre civile rampante toujours plus proche de mon école chaque jour. Les guerres sont menées non pas par un monstre, mais par des gens ordinaires avec des préjugés ordinaires, qui se trouvent être du côté opposé dans un conflit.

Que les notes aient chuté en raison de l’absence d’assimilation ne devrait guère être une surprise.

J’accuse les gouvernements non légitimes suédois, et les médias traditionnels de cette évolution. Je ne crois pas une seule seconde que ces évolutions sont dues à la naïveté des dirigeants. Ils savent que toute leur puissance repose sur la division et le mensonge (…)

Depuis de nombreuses années, nous avons construit une école ségrégationniste, avec des étudiants non-musulmans dans un groupe et des étudiants musulmans et africains dans le second groupe. Ce n’est pas une « vision raciste. » C’est une description de la réalité dans les écoles suédoises aujourd’hui. Une situation créée par les politiciens et les médias qui feront tout pour nier que ce que je vous écris est vrai et qui le présenteront comme une attaque contre tous les immigrants.

Je les vois tous les jours. Les jeunes Suédois de souche et les naturalisés. Ils se cachent presque dans les salles de classe. Tout l’espace est laissé aux jeunes non-assimilés. Exception occasionnelle avec des gens qui ont été totalement endoctrinés qui rejettent la faute de tous les problèmes sur les « racistes » et les « hommes ». Ils prennent également beaucoup d’espace avec leurs tirades haineuses, accusant tout le monde sauf les politiciens coupables et les médias (…)

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2017/02/17/suede-un-professeur-parle-ouvertement-dans-les-ecoles-on-peut-voir-la-guerre-arriver/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

http://speisa.com/modules/articles/index.php/item.3707/in-the-schools-one-can-see-the-war-coming.html#.WKbHLIMrivI.twitter

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/02/10/suede-la-quasi-totalite-des-suspects-sont-des-migrants-temoigne-un-policier-a-bout-de-nerfs/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Suède

1 réponse

  1. Les vikings vont-ils se réveiller ? Rien n’est moins sûr…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :