Roumanie : les manifestations se poursuivent en dépit du recul gouvernemental. Un nouveau Maïdan piloté par Bruxelles et Soros ?

5894c366c4618801198b460aUn demi-million de Roumains ont manifesté dimanche soir, plus nombreux que jamais à exprimer leur mécontentement vis à vis du gouvernement qui a pourtant battu en retraite et retiré un décret sur la corruption à l’origine de la contestation.

Pour la sixième journée consécutive de manifestation, la mobilisation a battu un nouveau record : ils étaient environ 250.000 à Bucarest, sur la place de la Victoire, siège du gouvernement, et autant dans une cinquantaine de villes à travers ce pays de 20 millions d’habitants.

« Démission » et « Voleurs », ont-ils scandé dans la capitale, en brandissant des drapeaux aux couleurs nationales et des bannières étoilées de l’Union européenne.

L’exécutif social-démocrate a pourtant capitulé sur un point crucial pour les manifestants, en abrogeant le décret d’urgence qui aurait permis à des hommes politiques d’échapper à la justice. Ce texte a donné lieu au plus grand mouvement de contestation populaire depuis la chute du communisme.
» Roumanie : le pouvoir prêt à lâcher du lest

Critiqué pour avoir fait adopter cette révision du code pénal par décret, laissant de côté le parlement, le Premier ministre Sorin Grindeanu a promis de « rapidement ouvrir des débats publics avec tous les partis politiques et avec la société civile ».

M. Grindeanu, en place depuis un mois, a exclu de démissionner, déclarant, lors d’une interview télévisée, avoir « une responsabilité envers les gens qui ont voté » pour son parti lors des législatives du 11 décembre.

Le chef du parti social-démocrate (PSD), Liviu Dragnea, a durci le ton dimanche soir : « si les manifestations continuent après l’abrogation de ce décret, il deviendra clair qu’il s’agit d’un plan ourdi après les élections législatives » de décembre pour faire chuter le gouvernement, a-t-il avancé.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/05/97001-20170205FILWWW00176-roumanie-nouvelles-manifestations-malgre-le-recul-du-gouvernement.php

L’opinion de civilwarineurope

Il devient évident que le décret gouvernemental aussi maladroit qu’inique sur la corruption n’était en vérité qu’un prétexte. Le but réel est de faire chuter un gouvernement hostile à l’Union européenne. Nous vous invitons à relire les articles que nous mettons en rappel, notamment le premier.

Rappel : – https://civilwarineurope.com/2017/02/02/roumanie-video-lue-et-georges-soros-cherchent-ils-a-renverser-le-gouvernement/

https://civilwarineurope.com/2016/12/13/roumanie-defaite-des-partisans-de-bruxelles-aux-elections-legislatives/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Roumanie

%d blogueurs aiment cette page :