La situation de la dette grecque est « explosive »

imagesRéclamée notamment par l’Allemagne, la participation du FMI au plan d’aide européen à la Grèce est compromise par un rapport confidentiel de l’institution jugeant la dette du pays « explosive » et l’allègement promis par l’eurozone peu « crédible ». « La dette grecque est totalement intenable. Même avec une application pleine et entière des réformes approuvées dans le cadre du programme (d’aide, NDLR), la dette publique et les besoins de financement vont devenir explosifs sur le long terme », écrit le Fonds monétaire international dans ce rapport obtenu vendredi par l’Agence France-Presse.

Sans mesures d’allègement, la dette grecque devrait ainsi atteindre le vertigineux ratio de 275 % du produit intérieur brut en 2060, contre 180 % actuellement, indique ce document qui doit être discuté par les États membres du FMI le 6 février. Ce sombre diagnostic a une traduction concrète : à l’heure actuelle, le FMI, qui a participé aux deux précédents renflouements de la Grèce en 2010 et 2012, n’est pas en situation de contribuer financièrement au plan de 86 milliards d’euros accordé à l’été 2015 par la zone euro. Selon ses règles internes, le Fonds ne peut ainsi accorder un prêt à un État que s’il juge sa dette soutenable. Une exception concoctée en 2010 pour aider la Grèce a été supprimée en 2016 sous la pression notamment des États-Unis.

Le casse-tête sur la Grèce n’est donc pas près de se résoudre : Allemagne en tête, plusieurs pays européens ont fait de la participation du FMI une condition sine qua non du renflouement d’Athènes. Jeudi, les principaux dirigeants de la zone euro avaient d’ailleurs semblé par avance balayer toute réserve du FMI, en prenant pour acquise sa participation financière. « Le FMI va faire ce à quoi il s’est engagé », a ainsi affirmé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble. Dans ce rapport qui doit guider la décision de ses États membres, le FMI ne tranche pas la question, mais appelle l’eurozone à en faire beaucoup plus pour ramener la dette grecque dans les clous. « La Grèce a besoin d’un important allègement de dette de ses partenaires européens pour garantir la viabilité de la dette », indique le Fonds, répétant le message qu’elle martèle depuis plusieurs mois.

Sous la pression allemande, la zone euro rechigne toutefois à un nouveau geste en faveur de la Grèce et a reporté toute mesure d’allègement à la fin du programme actuel en 2018 (…)

Source : http://www.lepoint.fr/economie/la-situation-de-la-dette-grecque-est-explosive-27-01-2017-2100613_28.php

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Grèce

%d blogueurs aiment cette page :