Ukraine : nouvel escalade militaire dans le Donbass

uglegorsk-razrushennyj-domL’armée ukrainienne depuis plusieurs jours a engagé une nouvelle escalade militaire par des attaques et des bombardements quotidiens commençant même en milieu de journée.

Les objectifs de ces violations sont bien sûr les positions militaires républicaines qui dans certains secteurs se trouvent sous une pression permanente de lignes ukrainiennes qui ne cessent de se rapprocher d’elles en occupant la « zone grise » (espace normalement neutre entre les belligérants), mais aussi des cibles civiles aléatoires et dont l’objectif est visiblement de terroriser la population et la forcer à quitter la zone de front…

Au cours de ces 3 derniers jours des objectifs civils reconnus ont été pris pour cibles par les forces ukrainiennes provoquant au sein de la population 2 tués et 4 blessés.

Bombardement des villages de Zaitsevo et Uglegorsk

Zaitsevo est un village situé au Nord de Gorlovka, et qui subit depuis un an maintenant des bombardements quasi-quotidiens. Au milieu des ruines survivent des dizaines de familles qui pour survivre n’ont pas d’autre choix que de rester accrocher à leur petites maisons entourées de petits potager et d’animaux d’élevage vitaux à leur auto-subsistance.

23 janvier 2017, nouveaux bombardements sur Zaitsevo, au Nord de Gorlovka

Uglegorsk est une petite localité située au Nord de Debalsevo et qui sert de verrou à la ligne de front protégeant ce carrefour routier et ferroviaire reliant les 2 républiques du Donbass entre elles. Depuis décembre 2016, les ukrainiens ont réalisé des « sauts de crapauds » dans la zone grise jusqu’à menacer à nouveau ce secteur qui a été le théâtre de violents combats pendant l’hiver 2014-2015.

Bombardement de l’hôpital de Kirovsk

kirovsk-0

Depuis plusieurs semaines, les ukrainiens lancent des attaques contre les forces républicaines après avoir envahi la zone grise situé sur la ligne de front de « Arc Svitlodarsk » entre les 2 républiques de Donetsk et Lugnask.

Le but de ses « sauts de crapauds » comme ils les désignent eux-mêmes et d’amener l’artillerie ukrainienne à portée de tir des villes républicaines du secteur (Pervomaisk, Kirovsk, Stakhanov, Debalsevo etc…), localités dans lesquelles la quasi totalité de la population est restée et que Kiev bombarde à nouveau quotidiennement depuis décembre 2016.

C’est ainsi que dans la nuit du 23 au 24 janvier, l’artillerie lourde de Kiev a bombardé le secteur Ouest de la ville de Kirovsk où il n’y a aucun objectif militaire républicain.mais où se situe l’hôpital local, qui a été sérieusement endommagé. Ce pilonnage a tué un ouvrier mineur qui se rendait à son usine.

24 janvier 2017, bombardement de l’hôpital de Kirovsk, au Nord de Debalsevo

De fait le bombardement d’un hôpital est très loin d’être exceptionnel et depuis 2 ans et demi de guerre, très rares sont les hôpitaux qui n’ont pas été pris pour cible par les soudards de Kiev (au même titre que les écoles, orphelinats ou églises également).

C’est bien la preuve que ce régime de Kiev, ivre d’une russophobie pathologique, pratique à l’encontre des russes du Donbass une politique de la terreur leur proposant de quitter leur terre ou d’y être massacrés.

Destruction d’un véhicule civil sur Bahmutka

25-01-05

Ce 25 janvier, à 13h30, 1 civil a été tué et 3 autres blessés dans la destruction de leur véhicule civil roulant près du village de Dolgoe, dans le secteur de la piste de Bahmutka à 26 km au Nord Ouest de Lugansk. Ils ont été victimes d’un tir de missile antichar tiré depuis des positions ukrainiennes situées dans le village proche de Lopaskino et dans l’axe d’une route où la visibilité ne peut permettre une erreur d’identification.

25 janvier 2017, une voiture touchée par un missile antichar au Nord de Lugansk

Si les esprits animés de mauvaise foi peuvent toujours avancer cyniquement que les victimes des tirs d’artillerie sont des « dommages collatéraux », en revanche, dans cette attaque délibérée sur un véhicule isolé identifiable il ne fait aucun doute que l’intention était bien d’assassiner des civils… (…)

Sources : – https://alawata-rebellion.blogspot.fr/2017/01/et-toujours-des-attaques-genocidaires.html

http://peupleslibres-nouvelle-russie.blogspot.fr/2017/01/bombardement-sur-la-ville-de-kirovsk-et.html

https://dnipress.com/fr/posts/larmee-ukrainienne-sacharne-contre-la-maison-de-la-petite-rita-ce-nest-pas-disneyland-cest-zaitsevo-bienvenue-en-enfer/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Donetsk, Lougansk, Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :