(Vidéo) Discours d’investiture de Donald Trump : déclaration de guerre contre l’oligarchie mondialiste

20170120phowww00772Donald Trump n’a pas tremblé. Il n’a fait aucune concession à l’Establishment. C’est même tout le contraire. Nous avons eu droit à une véritable déclaration de guerre contre l’oligarchie mondialiste, l’ouverture des frontières, le libre échange incontrôlé et les islamistes. Nous devons soutenir cet homme. Nous devons souhaiter sa réussite. Il s’agit peut-être de notre dernière chance. Alors oui à l’AMERICA FIRST si cela peut servir d’exemple aux Européens pour reprendre à leur tour le contrôle de leur destinée.

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Advertisements


Catégories :Non classé

2 réponses

  1. Discours extrémement courageux quand on sait que chaque phrase est une attente vitale aux intérêts les plus profonds de l’actuelle caste dominante américaine et une gifle aux politiciens notament Clinton et Obama, qui ont dû encaisser sans broncher. Peut on imaginer quel genre de rumination ocupait leur esprit pendant le discours de Trump? Certainement à la mesure de l’estocade reçue, ça devrait être très, très noir. Maintenant on attend la mise en oeuvre qui si elle fait suite aux promesses risque de faire école et bouleverser le monde, ou plutôt de redresser et tout remettre en place. God bless Trump!!!

    J'aime

  2. Le discours de Mr Trump dépasse mes espérances… C’est un discours carrément populiste et il s’érige en représentant de l’Amérique d’en bas…l’Amérique délaissée. Ce monsieur est de la même veine que V. poutine. Que la providence les aide, moi qui suis athée je prie pour eux. Poutine Trump…voila notre planche de salut!
    L’islam assassin est dans nos murs (…) Mr Poutine, Mr Trump protégez-nous.

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :