URGENT Ukraine : vaste offensive de l’armée ukrainienne sur Debalsevo

00011Le 29 juin 2016, puis le 18 décembre 2016, le secteur de Debalsevo, ce carrefour stratégique entre les Républiques de Donetsk et Lugansk que Kiev revendique dans le cadre des accords de Minsk a été la cible de 2 opérations offensives importantes menées par les forces ukrainiennes. Depuis cette dernière offensive de décembre au cours de laquelle les ukrainiens ont envahi la « zone grise » censée restée neutre, les combats et bombardements n’ont jamais cessé, ainsi que les renforts acheminés continuellement autour de Svitlodarsk par Kiev.

Ce secteur qui est à nouveau sous le feu, est une pierre d’angle stratégique entre Donetsk et Lugansk car il est la charnière entre les forces armées des 2 républiques et présente un carrefour vital pour la défense du Donbass.

dbv-02

– A partir de 20h00, le 12 janvier, les bombardements ukrainiens sur les positions républicaines se sont intensifiés, tirs de mortiers et d’obusiers pour se concentrer sur le flanc Est de « l’arc Svitlodarsk ». Les zones bombardées sont principalement (Du Nord au Sud) Irmino Kalinovo, Yuzha Lovumatka et Novogrigorovki, montrant qu’il s’agit de préparation d’artillerie à une offensive.

– Rapidement , des unités d’assaut ukrainiennes lancent des attaques au Nord Est de Debalsevo, pour percer le front en direction de Stakhanov, Brianka et Debalsevo.

– A 07h00, les ukrainiens déclarent avoir fait une percée de 1 km dans les défenses républicaines. Information non confirmée.

– 10h00 : Première impression concernant l’offensive ukrainienne de cette nuit :

Ce matin, peu de nouvelle circulent sur les réseaux officiels, certainement parce que les actions sont encore en cours et dans leur phase dynamique, cependant en partant de l’hypothèse que les cartes et les infos publiées cette nuit sont justes, et si on observe le relief existant dans la zone des attaques on peut avancer l’idée qu’elles ont pour objectif de conquérir la zone grise située à l’Ouest de Svitlodarsk jusqu’à une ligne de crête Nord Est/Sud Ouest reliant les villages de Kalinove et Veselohorivka.

La carte des opérations du site Military Map :

dbv-01

En observant le relief du secteur on constate effectivement que la ligne des 3 axes majeurs marquant l’attaque ukrainienne avance en parallèle vers la ligne de crête reliant les villages de Kalinove à Veselohorivka évoquée ci dessus:

Pour l’armée ukrainienne, tenir cette ligne de crête à l’Est de Svitlodarsk (relief rare dans la région du Donbass) lui permettrait de couvrir, tant en observation qu’en tir d’artillerie toutes les localités à l’Ouest d’Altchvesk): Permovaïsk, Stakhanov, Brianka, Lomunava, et leurs villages et hameaux.

Combinée aux précédentes avancées réalisées le 18 décembre dans cette même « zone grise » au Sud de Svitlodarsk, cette crête offrirait un autre ligne avancée collinaire se rapprochant (sur son ancrage Sud) de la 2ème ligne de défense protégeant Debalsevo.

Comme depuis des mois maintenant, les ukrainiens, petit à petit, tentent d’occuper la zone neutre située entre les lignes et lorsqu’ils y arrivent, les « zones de contact » créées posent alors 4 problèmes majeurs :

. C’est une avancée des forces ennemies qui peuvent ainsi augmenter la portée de leur pièces d’artillerie.
. Ce sont des zones où le cessez le feu est quasi impossible à faire respecter, les belligérants étant à vue.
. La proximité des lignes qui se font face réduit considérablement la marge de réaction en cas d’assaut.
. Cette proximité rend également difficile la réalisation de « tirs de barrage » de l’artillerie car ils risqueraient de pilonner aussi les positions amies.

Au cours des assauts réalisés les 29 juin et 18 décembre derniers les forces ukrainiennes ont pu se rapprocher au plus près des premières lignes républicaines qui se retrouvent donc dans l’impossibilité de prévenir rapidement une attaque et doivent l’encaisser seuls avec les moyens déployés … Dans cette configuration, la tactique la meilleure et surtout la moins coûteuse en vies humaines est de réaliser un repli en mode « freinage » jusqu’à ce que la 2ème ligne de défense se renforce pour stopper l’offensive et contre-attaquer.

C’est ce scénario qui avait été réalisé le 29 juin notamment et, après une pénétration de 4 km, les ukrainiens avaient été refoulés jusqu’à leurs positions de départ avec de lourdes pertes.

Vraisemblablement les opérations ukrainiennes d’aujourd’hui vont être de la même façon observées, freinées et canalisées avant d’être la cible de tirs de barrages puis des contre-attaques républicaines équivalentes qui les repousseront jusqu’à leurs positions initiales.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

dcn-2

Debalsevo par son carrefour stratégique et ses axes de communication routiers et ferroviaires entre Donetsk et Lugnask, est l’enjeu majeur de cette zone de front de Svitlodarsk située à l’Est de Gorlovka.

arc-2

L’opinion de civilwarineurope

Quel est le meilleur moyen pour l’oligarchie libérale américaine d’empêcher tout rapprochement diplomatique entre la Russie et les Etats-Unis de Donald Trump ? Rallumer la guerre en Ukraine ! Nous l’avions dit hier. Tout, ils tenteront TOUT !

Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/01/12/russie-video-loligarchie-liberale-americaine-fera-tout-pour-empecher-un-rapprochement-entre-les-deux-pays/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Donetsk, Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :