Belgique : la RTBF accuse civilwarineurope de désinformation

c7da2202001ef3739c67954b4c9dbb31-1483632782La Radio Télévision Belge Francophone (c’est à dire la télévision et la radio d’état belge) a accusé notre site ainsi que le site Breizatao de désinformation concernant l’incendie d’une église à Dortmund par des migrants musulmans le soir du Nouvel An. Vous pouvez lire l’article de la RTBF en cliquant sur ce lien (https://www.rtbf.be/info/societe/detail_une-eglise-incendiee-par-des-migrants-islamistes-en-allemagne-une-intox-vite-faite?id=9495426). Vous pouvez voir notre article incriminé en cliquant sur ce lien (https://civilwarineurope.com/2017/01/03/allemagne-video-des-migrants-syriens-incendient-une-eglise-en-criant-allah-akbar-a-dortmund/).

Nous n’allons pas perdre de temps à répondre à cette vaine polémique. Premièrement parce que cela ne nous intéresse pas. Deuxièmement parce que le site Breizatao l’a très bien fait. Nous reproduisons ici son argumentaire. Aux lecteurs de juger.

——————

(…) c’est au tour de la Radio Télévision Belge Francophone – la télévision et radio d’état belge – d’accuser BREIZ ATAO de mentir au sujet d’une affaire à caractère islamiste.

En cause, l’incendie au cri de « allahou akbar » par des migrants syriens d’une église de Dortmund, en Allemagne, que nous avions rapporté dans un article récent.

L’article de la RTBF s’articule en trois points très simples :

Les médias alternatifs catalogués comme « identitaires » – dont BA – mentent.
Les immigrés musulmans sont inoffensifs.
Toute critique de l’immigration ou de l’islam participe d’un complot nazi.
Si nos lecteurs pensent à ce stade que nous caricaturons, qu’ils lisent d’abord les lignes qui suivent avant de trancher.

Rappel

Rappelons d’abord ce que nous avions écrit dans notre article intitulé « Allemagne/Dortmund : Des migrants syriens incendient une église en criant « allah akbar » » :

Environ un millier de migrants musulmans, dont des syriens et des nord-africains, se sont rassemblés le soir du Nouvel An à Dortmund. Scandant des cris de ralliement islamiques comme « allahou akbar », ils ont tiré des mortiers sur l’église de la Reinoldkirche. Les pompiers ont du intervenir pour éteindre un début d’incendie dans le lieu de culte.

Notre article s’accompagnait d’une vidéo du rassemblement où l’on pouvait effectivement voir des musulmans déchaînés scander « allahou akbar ».

Les mensonges de la RTBF

La RTBF se livre dans son « analyse » de notre travail à une distortion complète des faits pour précisément nous accuser de « tordre les faits ».

Les fonctionnaires de la radio d’état belge écrivent ainsi :

Il y a eu des délits, des vols, des bagarres, mais pas de plainte pour attaque sexuelle, et pas d’incendie d’église.

Avant d’expliquer quelques lignes plus loin que l’église évoquée a bien été victime d’un incendie :

L’incident monté en épingle s’est en réalité déroulé comme suit : des individus ont lancé des pétards, notamment vers la police qui leur a ordonné d’arrêter, sans effet, ce qui a donné lieu à des interpellations. Un début d’incendie a bien été causé par un feu d’artifice, mais seulement à un filet de protection de l’église Saint Reinold, pas à son toit.

« Des individus » – les migrants syriens ayant disparu – ont donc attaqué la police allemande avec des mortiers, visant au surplus une église à de nombreuses reprises comme les photos le montrent.

dortmund2-618x348

La RTBF admet que la police a ordonné aux migrants musulmans de cesser, sans succès.

Elle revient ensuite sur « l’inexistence » de l’incendie du lieu de culte :

Les pompiers en sont venus à bout en 12 minutes et n’ont pas de raison de penser qu’il s’agit d’un acte délibéré.

Tout ceci est parfaitement logique : les églises s’enflamment seules et c’est en raison de l’absence d’incendie que les pompiers se déplacent. Il ne faut y voir aucun lien avec le fait que la police tente en vain de calmer un attroupement de syriens usant d’engins incendiaires contre l’édifice ainsi que ses propres hommes.

La RTBF poursuit son article en cherchant à rassurer le quidam : pas de trace d’islamisme non plus.

La RTBF a son explication :

Enfin, le slogan « Allah Akbar » (« Dieu est grand ») est équivalent à un « Amen ».

Il est en effet commun, lors du Nouvel An, de voir soudainement se former une foule de migrants syriens scandant « allahou akbar » et attaquer la police à coup de mortiers. Qui n’a jamais, en Europe, attaqué la police en scandant « amen » ?

La RTBF se livre à un exercice de désinformation de haute volée : en arabe, comme dans la religion islamique, « amen » se dit tout simplementʾĀmyn. « allahou akbar » signifie effectivement « allah est grand ».

Scandé par une masse de syriens agressifs affrontant la police et déclenchant un incendie d’église, il faudrait être réellement de mauvaise foi pour y voir autre chose qu’un simple « amen » catholique.

La RTBF tient à dissiper les derniers doutes sur une quelconque affiliation politico-religieuse :

Quant au drapeau, il ne s’agit pas de celui d’Al Qaida ou de l’EI, mais celui de la rébellion syrienne.

Le fameux drapeau à trois étoiles rouges (NDLR : civilwarineurope n’a jamais évoqué ce drapeau dans son article, ici la RTBF pratique un amalgame avec Breizatao…). Sauf qu’al-Qaeda fait partie intégrante de la fameuse « rébellion » syrienne sous le nom de Fateh al-Sham, ex « Jabhet al-Nosra ». Ses djihadistes combattaient encore récemment aux côtés de la pseudo « Armée Syrienne Libre » à Alep.

Mais il est vrai que ce drapeau de la « rébellion syrienne » est une garantie :

482081_276276792485736_2054975310_n

La RTBF conclut :

Cette « fakenews » (fausses nouvelles) a été partagée sur les réseaux sociaux, engendrant des commentaires empruntant au jargon nazi (« traitre au peuple ») ou innovant en la matière (« arme humaine de Merkel contre son propre peuple »).

Comme nous l’avons dit plus haut :

Les médias alternatifs catalogués comme « identitaires » mentent.
Les immigrés musulmans sont inoffensifs.
Toute critique de l’immigration ou de l’islam participe d’un complot nazi.

Pour résumé les deux versions des faits :

RTBF : Des « individus » se sont rassemblés en agitant des drapeaux de la rébellion démocratique syrienne et en chantant « amen ». Ils n’ont pas déclenché d’incendie.

BA : Un millier de migrants syriens se sont rassemblés en scandant « allahou akbar » et en agitant les drapeaux d’une organisation liée à al-Qaeda en Syrie. Ils ont attaqué la police allemande et une église voisine avec des mortiers, provoquant un départ d’incendie sur le lieu de culte.

D’après nos lecteurs, lequel de ces deux titres est donc le plus exact :

RTBF : « Retour sur une intox: non, des migrants n’ont pas incendié une église en Allemagne »

BA : « Allemagne/Dortmund : Des migrants syriens incendient une église en criant « allahou akbar » (vidéo) »

« Fake News » : imposture des médias de l’oligarchie

Qui se livre, en dernière instance, à une intoxication du public afin de promouvoir la politique de l’oligarchie ? En l’occurrence la défense de militants islamistes patentés – tant en Syrie qu’en Europe – et la promotion de l’immigration de masse voulue par Berlin, Bruxelles et Paris ?

La campagne de délégitimation des médias en ligne n’appartenant pas au système n’a rien de spontané : elle a été lancée au lendemain de la victoire de Trump par Barack Obama, Hillary Clinton ou encore Angela Merkel.

Cette offensive autour des « fausses nouvelles » est devenue, deux semaines après la victoire de Trump, une vérité révélée pour les chefs d’état et médias aux ordres. Et chacun est prié de le croire.

Que sont ces « fake news » ? C’est très simple : toute information génante pour le pouvoir qui n’a pas pu être traitée préalablement par les médias dominants.

L’opinion de civilwarineurope

Nous sommes très curieux de savoir comment la RTBF aurait rendu compte des événements si près d’un millier d’Allemands de souche s’étaient réunis devant une mosquée le soir du Nouvel An en criant « Nous sommes chez nous », agressés les policiers et tirés des mortiers sur la mosquée provoquant ainsi un début d’incendie nécessitant l’intervention des pompiers. Oui nous sommes très curieux de savoir comment la RTBF aurait rendu compte d’un tel événement…

Source : http://breizatao.com/2017/01/07/incendie-dune-eglise-a-dortmund-la-rtbf-belge-tente-de-couvrir-les-islamistes-en-accusant-breiz-atao-de-desinformer/

APPEL AUX DONS

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 200 euros/mois. Vous pouvez également cocher la case « Récurrence de l’action » pour que le don soit mensuel. Si cette case ne s’affiche pas sur votre mobile alors il convient de le faire à partir d’un ordinateur. Nous comptons sur vous !

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Belgique

2 réponses

  1. Ce qui est effrayant, c’est que les Journalistes mainstreams adeptes de la pensée « correcte » (les opinions toutes faites, le prêt-à-penser qu’ils pensent qu’il leur faut inculquer aux masses, de gré ou de force) n’ont aucune vergogne à raconter n’importe quoi pour « étayer » leurs propos prétendûment « pédagogiques » .

    Ainsi l’affirmation grotesque selon laquelle « Allah ouakbar » est l’équivalent de « Amen ».

    « Amen » signifie « Ainsi soit-il » (qu’il en soit ainsi, que cela s’accomplisse), ou « En vérité », « Par ma foi » (autrement dit : je crois à la vérité des paroles que je viens de prononcer). Il existe en arabe et même… dans l’islam!: « Amyn », et il sert à conclure une prière.

    Cela n’a rien rien à voir avec « Allah akbar », qui signifie « Dieu est le plus grand », et constitue le slogan de l’islam (un slogan est un terme celte désignant un cri de guerre destiné à effrayer l’ennemi), et signifie ni plus ni moins que l’islam est la seule vraie religion, et doit s’imposer à toute l’humanité.

    Derrière « Allah akbar », il faut entendre l’écho de « islam akbar » et « Mohammed akbar » (le plus grand des prophètes selon les muuslmans – en fait le seul puisque les « vraies » paroles de ses prédécesseurs ne sont – toujours selon les musulmans – connues qu’à travers lui. Comme dit le proverbe, « a beau mentir qui vient de loin », ou plutôt « qui parle à des bourricots ignorants »).

    Bref, c’est un slogan, un cri de ralliement et de guerre suprémaciste.

    Comment peut-on seulement oser comparer ainsi deux expressions aussi dissemblables et éloignées? C’est d’une malhonnêteté intellectuelle insigne et indigne, révoltante.

    Vous me direz que tout le reste de l’article soi-disant « anti-fachosphère » de la RTBF est entièrement construit sur la malhonnêteté intellectuelle…

    PS: fachosphère est un mot godwin, un terme infâmant destiné à diaboliser l’adversaire par une reductio ad hitlerum ou ad lepenum : « ne l’écoutez pas, c’est le diable »!

    Ne l’acceptez pas, et soulignez aussitôt que son emploi disqualifie celui qui l’utilise. Comme l’emploi d’épithètes comme « raciste », « nazi », « fasciste », « fhaineux », « islamophobe » à tort et à travers dans le seul but de stigmatiser le contradicteur par des amalgames nauséabonds (pour retourner une certaine terminologie, une certaine rhétorique des idéologues gauchos-bobos patentés)

    J'aime

  2. La RTBF et RTL sont à gauche toute. Ils cachent , occultent et racontent des choses biaisées dans le sens
    du politiquement correct. Les mensonges sont racontés avec la bouche en coeur , parfois même ils grimacent en débitant leurs  » reportages  » .

    J'aime

%d blogueurs aiment cette page :